• (Adaptation Darkdays) Arees raconte son histoire (Episode 10): La Ville Noire (1/5)

    Ce dont vous ignorais,si on se promené dans les rues ordinaires,de la ville d'Avalan,une partie de son passé fut à priori soit "disparu"  soir détruit par les Anciens,craignant que les descendants ne réalisent,qu'es-que changerait la manière de percevoir,un environnement,avec seulement que son présent et son prétendu futur hypothétique. j'ai déjà vu,des résidents posés de questions,sur les causes du "chut" (la loi du silence)général,,de tout le monde,dans cette enquête,tous le monde est susceptible d'être aussi coupable qu'un autre,d'un acte de Désinformation.  on débute l'enquête en se rendant à l'endroit,le Cimetière de Avülk,je surprends un des zombies de Terkhan,nous observez.
    - j'ai rêvé,où il nous cible ? lâcha Lartz.
    - non,il nous fusille du regard.

    Quelque chose d'étranges émané du mort-vivant,dont je vis,des plaies larges sur son corps,il passera sa langue sur ses lèvres,Vernen affirma

    - je n'aime pas ce type,je ne le sens pas.
    - méfiez-vous, dans un cas,qui dit un zombie,dit plusieurs zombies.

    le mort-vivant émit un gémissement,et change de comportement,tout de suite,je vois troublé,par mon propos.

    " c'était bien toi ?  celui qui tué Ariana Leriews ?

    - Comment ça ? qui est ce ?

    - Ariana Leriews,c'était ma mère,Terkhan m'aurait mentis,en disant que c'était le fils de son ennemi,qui l'avait tué ?

    - la seule chose dont je sais,j'ai déjà vu ta mère,mais je ne l'ai jamais approché une seule fois,ce fut même elle qui un soir,m'approchera alors que j'étais vraiment triste,j'en avais marre,vivre en zombie, ce n'est plus de vivre,c'est de survivre,voilà,ce qui nous rapprochent,ce n'est pas une appartenance à un camps,puisque je n'appartiens à aucun clans définis,seulement entre les deux,est mon choix,cela m'évite de provoquer des problèmes dans les uns des camps respectives.

    - mais si tu n'a pas tué Ariana ? pourquoi,Terkhan m'a-t-il mentis.
    - parce que tu étais trop jeune pour comprendre admit Ayjeres,je ne voulais pas à ajouter de la souffrance à celle déjà présente.

    - le fait de savoir,que tout n'est que mensonge,êtes-tu sur que tu ne mens pas.

    - je n'aurais pas dis ça,si je t'avais menti,je mens pour protéger des vies en danger,plutôt que de les sacrifier,Terkhan aurait préféré te tuer,c'est grâce à moi,qui tu as étais épargné.
    - ça m'arrangeais bien au final,admit Terkhan,en débarquant,un couteau à la main, Lartz détectera l'arme,et attaque en fonçant sur le cadavre au yeux rouges,brillant de rage virulente. son acte détournera l'attention causant une distraction de Terkhan qui troublé,perdant le repère de Ayjeres, panique,s'affole,hurle et se sauve.

    décidément,il veut nous faire un mauvais coup,il simule la crise d'angoisse,la totale. je reconnais,que son jeu d'acteur serait intéressant,pour détourner les intrigues autour de l'enquête,dont la presse.

    Aurtan refuse,et s'oppose, pour une fois,à mon avis

    - Arees,chacun tes actes,ont une conséquence,cet homme est mauvais.
    - non,il est devenu mauvais.

    - qu'a-tu en tête comme idée,car là,je ne le sens pas,de faire une trêve,avec des ennemis.

    - les guerres,les conflits du monde sont lié à la Guerre,d'elle découlera le sang,des morts,des victimes volontaires,qui découlent la famine et les épidémies,d'où renaîtra la reine au sang rouge,lors de son retour à la vie,tuant une victime en buvant son sang jusqu'à en elle meurt.

    Vernen s'étonnera,en voyant Lord Terkhan bouché bée,il était impressionné

    - des conflits surgirent des mauvaises actions,de personnes désirant venger,des morts de chaque camps,en se combattant,jusqu'en que les forces s'épuisent,causant des morts involontaires dans leur sillage,de la mort,renaîtra la vie,de la renaissance reformera la vie,la vie persistera toujours à lutter contre ses peurs,ce que, qui nous fais peur,l'inconnu,le mépris,la haine et la colère favorise les meurtres,de la rage,naîtra des massacres,des génocides."

    je me rendis compte,que Vernen affirma que mes yeux ont clairement viré au rouges comme le sang,au même moment,je disais cela.

    Lartz à affirmé

    - rassure-moi,tu as vraiment dit ça ?

    - Oui,je l'ai dis,voilà ce que je comprends,des mauvaises actions,de mauvaises gestes qu'elle provoquent,voyez ça,comme un prémonition,car si vous persistez à être contre nous,vous êtes contre les humains,là,ce côté "anti-humain",m'intéresse beaucoup,les humains actuels n'ont pas fini d'évoluer,il se pense supérieur,sous prétexte d'un gros cerveau,et de conscience,où est la différence entre des coyotes,et des humains, les coyotes aussi appelé loups de prairies,ce sont des nuisibles,ils massacreront tous par la surpopulation,la surconsommation ,et la manipulation,voilà une partie de mon combat.

    - la Surpopulation ? où veut-tu en venir ? s'étonne le petit zombie.

    - la population humaine n'a aucun prédateurs,personnes ne les régulent,ils sont pas plus différent,que des cerfs sur deux pattes,des omnivores se comportant tel des herbivores,en quoi es-ce normal ?

    - non,en effet,cela n'est pas normal.

    Lord Terkhan rangera son arme en affirmant

    - tu as dis ça,d'une manière si étrange,que je commence à avoir peur de toi.

    - si,mon côté sombre,s'est révélé,c'est pour que tu te calme,que reprochez-vous a Arais ?

    - raconte-nous tout. insista Lartz.

    Vernen gardera le silence,il comprends la raison,en comprenant,ce qui nous rapproché,était la condition de zombie,celle de la Survivance,et de la loi du plus fort. nous ne sommes pas si différent qu'on ne le pense.

    « (Passion Canine) : Parlons chiens,tout simplement. (2/8) Dérive en élevage moderne !(The Wolf) Discussion avec un joueur »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :