• je n'avais vraiment pas le choix,en observant le zombie de malédiction,je reconnais qu'il était très jeune.
    - s'il te plaît ! aide-moi,en m'accueillant,je ne sais pas où aller.
    - ce n'est pas que je ne veux pas,mais les humains de ma famille,me verront comme un traître à leur tradition.
    - j'ai cherché en enfer,ma place,mais on m'a chassé,j'ai vu la porte se refermé,j'ai trouvé le moyen de retrouver la tour,mais le divin me voyant m'a attaqué,refusant d'écouté,je tourne en rond,je n'ai aucune place nulle part.
    je vis le zombie de malédiction,se mettre à pleurer,il vient à posé sa lanterne,puis viens vers moi,vu de plus prêt,je remarque,un zombie de l'age d'un des quatre petits zombies,voir légèrement plus grand,celui-ci affiché une envie véritable.
    j'ai finis par accepte,j'ai dû accepté,qu'il dorme dans la cave,le mort-vivant s'est adapté.

    profitant de dormir,le zombie de malédiction vient à sortir de la cave,celui-ci
    vient à approcher de ma chambre,entrant à l'intérieur en gémissant.
    un zombie hurlant vient à crier,je viens à me réveillé
    - hou-là ,Takern,tu te tais !
    - il y a ton machin de la cave !
    - je ne suis pas un machin !
    - va-t-en !
    le guérisseur intervient,en stoppant le conflit sur le champ,j'ai du porter le zombie de malédiction,dans une autre pièce.
    pendant deux jours,j'avais préparé une sorte de cage,le zombie de malédiction
    lui finis par s'apercevoir,de ce que je faisais.
    - m'enlevé pas ma liberté,j'y tiens.
    - tu es dangereux,fis le guérisseur,aurait-tu oublié que tu failli tué ma mère,voir même mis en danger mes enfants.
    - c'est faux ! ce n'était pas moi !
    - ho ! l'enflure ! gronda un zombie des limbes.
    - si ce n'était pas toi,qui-es-ce ?
    - eux là-bas ! ,ils ne veulent pas.

    le guérisseur décide de permettre au zombie de malédiction d'être seulement enchaîné,celui-ci vient à tourné le dos,l'un d'eux affirma
    - bien fait ! monstre !
    - le vrai monstre entre nous,c'est toi !
    - n'importe quoi !
    - merde !

    le guérisseur vient à poursuivre,en libérant le zombie de malédiction
    - va à la cave !
    - laisse-tomber,je dois mourir.
    - non ! ne fais pas ce choix.
    - j'en ai aucun autre choix.
    - continue à te battre,ne te laisse pas abattre.
    - c'est de plus en plus insupportable,je suis prêt à m'effondrer,dès qu'ils aient ce repos éternel.
    - même si tu meurs,tu ne sera pas en paix.

    - je suis désolé,avoue le zombie des limbes,tout est de ma faute.
    - comment ça,Takern.
    - je voulais donné une leçon,afin qu'il s'en aille,hé bien,il s'est pris les bêtises de Tirkhes,c'est lui,à nous deux,nous sommes coupables.
    - la prochaine fois,n'allez jamais au conclusion hâtive.
    - je ne veux pas mourir,répond le zombie de malédiction,mais vous ! je vais vous apprendre à rester à votre place !
    - comment ça ? à notre place ! réagit le zombie des limbes.


    votre commentaire
  • un soir,un guérisseur m'a parler d'une histoire qui ressemblait à de la rivalité selon lui
    le second guérisseur n'était pas d'accord,ce n'est pas de la rivalité,mais bien lié à la peur.
    par curiosité,j'ai posé des questions.
    Areld à accepté de me raconter cela.

    Depuis la découvert du zombie de malédiction,où cursed zombies,le guérisseur raconte en voir vu un dans l'après-midi,lors de sa pause.
    le zombie de malédiction à finir par s'immerger dans l'eau,le guérisseur ne comprenait pas son comportement,jusqu'à apparaîtra,cinq zombies des limbes,identifié facilement par le connaisseur.
    les zombies des limbes ont formé un bloc,en grondant,d'autres utilisaient des gémissements grave,à des grognements virant dans les graves.
    le zombie de malédiction les a ignoré,en se laissant aller dans la fontaine d'eau prévu au zombies,il a pris possession de la zone d'eau ! qui appartient au zombies des limbes et au zombies errants.
    ceux-ci débarquent,avec tout les zombies du groupe,je viens à les observé et à filmer avec mon portable.
    le zombie de malédiction ne bougeait pas,il ne tarde pas à boire de l'eau,au même moment,le groupe de morts-vivants viennent à encerclé la fontaine,en émettant des cris puissant,ils tentaient de intimider,mais le mort-vivant harcelé,en avait rien à carré,des agresseurs.
    cela provoque une attaque,un zombie de lance attaque le zombie de malédiction,venant à repoussé un zombie des limbes,très rapidement,la grande horde vient à l'assaut,le zombie de malédiction réagir,en grimpant en haut de la fontaine,mais il sera mordre par trois morts-vivants différents.
    - les morts-vivants sont territoriaux,admit un autre guérisseur
    - il y a pas de lien de territoire.
    -non,vraiment pas.
    un autre guérisseur affirma
    - aviez-vous vu,des zombies des limbes attaquaient,un zombie de malédiction,je l'ai vu trois fois,je pense qu'il y a rapport,avec la prédation.
    - la prédation ?
    - je pense,que le zombie de malédiction,est l'Apex prédateur,celui au dessus de la chaine alimentaire.
    pour les zombies appartenant au zombies apex,eux aussi étaient aussi agressive,avec un zombie de malédiction.
    un autre guérisseur vient à parler de la condition du zombie de malédiction,personne ne veut de lui,car il n'a aucun moyen de revenir en arrière,encore moins de paix.
    celui-ci attendait que deux zombies se joignent à eux.

    " Qu'il a même vu un zombie de malédiction dans sa cave,le guérisseur l'a découvert,en atteignant des longues lamentations,entre coupé de gémissements distinct,suivis de ce qui ressemble à des pleurs.
    l'homme est allé voir dans la cave,s'éclairant de sa lumière,en après avoir fermé la porte,il approché de la source du bruit,il pensait à un être-vivant classique,hé bien non.
    il eut une surprise,en voyant un cadavre réanimé en position assise,la tête dans ses mains,c'est lui qui pleurait.
    le guérisseur à déposé de la nourriture et de l'eau au mort-vivant,celui-ci redressera la tête.
    - bon sang ! tu fais peur !
    - ne me crains pas.. j'ai besoin...
    - besoin de quoi ? tu va me manger !
    - non ! arrêter de croire ça ! je ne mange personne,à part d'autres zombies.
    - minute ! tu es un cannibale ?
    - je suis contraint de cibler ces foutus cadavres,ils me chargent,ils me laissent aucune chose.
    - pourquoi ? tu es de plus en prêt du squelette ?
    - tu le sais déjà,je ne suis qu'un cadavre ramené à la vie,cette malédiction n'a fait que pourrir ma vie,même de la brisé.

    le guérisseur décide de prendre un risque en approchant du mort-vivant,celui-ci était presque un squelette,mais il ne restera que deux jours chez moi,au bout du troisième jour,

    je revois un autre zombie de malédiction,continuant à errer,autour de mon élevage,en geignant doucement,je l'ai vu à plusieurs reprises,jusqu'à que le camouflage soit totalement annihilé.
    le pauvre mort-vivant se retrouvé seul,sans personne,pas même d'aide,il ne recevait que de l'hostilité.
    mais malgré l'agressivité de la horde,le zombie de malédiction,à réussir à pénétré l'élevage et à rejoindre un endroit précis,je l'avais suivis.
    c'est là où le cadavre réanimé,s'est allongé à terre,celui-ci observait avec beaucoup de souffrance,il avait détéré un objet étrange,et embarque une urne avec lui,j'ai finis par continuer à le suivre,j'ai le vu hurler de souffrance vis à vis du ciel,il semblait réclamé de l'aide,après s'être apaisé,le mort-vivant s'est assis et s'est mis à geindre en observant le contenu.
    je m'approche doucement en l'imitant,reproduire un cris apaisant,je viens à l'approcher.
    le zombie de malédiction m'avait reconnu,il se mit à sourire en reconnaissant qui j'étais.
    - c'était toi ? fit-il les yeux en larmes.
    - Oui,qu'il y a-t-il dedans ?
    - mon âme,elle a était réduite en cendre,c'est mon cœur,qui ne sait que de la désirer,j'en souffre vraiment, ne plus l'avoir.
    - que veut-tu ?
    - simplement de l'aide,je ne comprends pas, mon corps ne tiens pas,j'ignore pourquoi.
    - minute,tu n'es pas conscient d'être un mort ?
    - je sais que je suis mort,mais je ne sais pas vraiment ce que cela signifie.

    - tu es un cadavre,voilà cela signifie.
    - je suis un cadavre,mais pourquoi ? eux,ils peuvent.
    j'observais le mort-vivant,il fut affecté,part l'apparition de divins du ciel,
    le zombie vient même approché en pleurant,celui-ci se mit à reconnaitre un divin ,il vient l'approcher.
    - s'il te plaît ! j'implore ta clémence !
    le divin n'en revenait pas,en voyant le zombie de malédiction supplié, je ressentais de la peine pour lui.
    le divin l'a repoussé en utilisant un teaser,le zombie de malédiction se mit à ressentir de la souffrance profonde.
    - va-t-en ! vilain zombie ! part en enfer !
    - mais.. en fait,prends le temps de m'écouter, j'en peux plus.
    - si tu en marre,tu n'as que tu tuer ! plutôt de me nous harcelé.
    - je ne vous harcèle pas, je veux qu'une chose..
    le mort-vivant se mit à hurler à un nouveau,cette fois-ci,ce fut un cris de souffrance prolongé,à chaque fois qu'il pris dans de l'envie.
    je vis quatre à dix zombies normaux,dont cinq étaient des zombies des limbes,les divins leur permettait qu'à certains d'entre eux.
    le zombie de malédiction dépose l'urne,il vient affirmé
    - je suis maudit pour l'éternité,je suis si épuisé
    ,je le veux,ce sommeil,j'en ai le droit !
    - je suis désolé,affirma le guérisseur.
    - voilà,c'est à cause d'eux,qu'on finis par devenir méchant,
    je ne serais jamais comme ça !
    le mort-vivant vient à partir en courant,ce fut la dernière fois,
    où je l'ai vu.
    - pauvre sans-âme, un zombie de malédiction,n'est rien qu'un errant,
    un zombie se trouvant dans la difficulté ne pas avoir le repos éternel,
    ni le ciel,ni l'enfer ne veut d'un sans-âme,ces zombies là sont tous affectés
    d'une certaine manière,d'autres souffrent en silence,d'autres le font
    avec les cris caractéristiques du zombie de malédiction.

    - l'as-tu revu ?
    - pendant un moment,il n'est pas revenu,
    j'ai trouvé l'urne par terre,je l'ai prise
    pour la placé là où je l'ai vu.
    - que c'était-il passé ?
    - j'observais des petits zombies jouaient ensemble,
    quand ceux-ci changent,
    c'était la nuit la plus sombre,d'Avalan,j'ai du allumé des lumières spéciaux.
    - as-tu utilisé une lanterne ?
    - plus précisément,j'avais posé un bol de friandise,
    plus quelques lanternes,c'est là,je vois une silhouette se déplaçait dans l'Ombre,
    en approchant lentement,lorsqu'il fut assez prêt,
    je vis le zombie se déplaçait avec un expression prise de tristesse,
    il tenait à la main,une objet contenant un braise ardente,celui-ci vient à m'approcher.
    - c'était toi ?
    - c'est moi, à l'aide ! fit le mort-vivant en larmes, on veut me tué !
    - qui veut te tuer ?
    - les humains,je leur ai rien fais.
    - êtes-tu sûr ?
    - je le suis.

     


    votre commentaire
  • le seul moyen d'en être sûr,est de faire l'expérience.
    Le guérisseur acceptera de prête une arme à feu,pour le test,on décide de rejoindre un petit groupe de cadavres réanimés.
    - je peux vous demandé,comment utilisez-vous ceci ?
    - une arme,on n'a pas besoin,les dents sont suffisante,si on a besoin de tuer.
    - et les ongles,les nôtres sont plus efficace qu'un couteau.
    - imaginez une situation,vous trouvez un cadavre,avec une arme à feu à portée,inconvénient elle est chargée
    - pour ma part,si je tenais une arme,c'est comme ça.
    - et si tu devais tiré avec.
    - je pense que je ne tuerais personne,à part de blessé.

    le guérisseur posera trois cibles,sur un panneau assez larges
    - je t'invite à visé,et à tiré sur l'une des cibles.
    - si tu sais pas,il faut appuyé là,et la balle partira.
    - je sais déjà cela.
    le mort-vivant approche l'arme en main,il utilise son arme,et se met à visé,puis utiliser un de ses doigts,appuyant sur la détente de l'arme,un instant après la balle jaillira du canon pour se loger en bas de la cible.
    - ce n'est pas bien visé.
    - et si c'était un humain,la cible ?
    - tu l'aurais blessé,pas tué.
    - deux essais,recommence.
    Le mort-vivant tentera les deux essaies,sur environ trois essaies,une seul balle atteignait la cible en une zone vitale.

    Cela permis d'être sûr,même en testant avec un zombie qui a était formé à l'utilisation d'une arme,visé la tête est bien trop difficile,mais visé les jambes sont plus simple.
    je décide de tester,le petit zombie,finissant de boire,je lui demande de tenir l'arme,dans ses mains.
    le mort-vivant accepte,prends l'arme,l'examine,le flaire puis lâche trop brusquement,une balle sort par erreur,forçant tout le groupe à se mettre à terre,la balle vient d'atteindre un autre guérisseur.
    - aïe ! qui osé à faire ça ?
    - ça confirme ce que je pensais,admit un autre guérisseur,le petit zombie est incapable de se servir d'une arme à feu
    - je dirais,il n'a jamais appris à s'en servir.
    - pardon,j'ai jeté l'arme.
    - ce n'est pas bien grave,ce n'est qu'un accident,mais fais attention,la prochaine fois.
    - ça brûlait les mains,se truc.
    je me rendis compte qu'en effet,un effet de fumé sortait de l'arme,je récupère,utilisé de la poudre noir,des empreintes digitales laissé par le petit zombie
    confirme,il est droitier,l'arme à était trouvé à un endroit prêt du corps,cela indiquerait que le chasseur est un gaucher.


    votre commentaire
  • le mort-vivant se mit à examiné le sac en papier,puis à flairer le sac,puis à ouvrir,au point de se servir.
    - il y a quoi dedans ?
    - de la nourriture,bien sûr.
    - il a l'air d'adoré ce cadeau,il mange déjà une.
    - il aime ça,la chocolatine.

    Le mort-vivant mangeait plus lentement,gardait le sac avec lui,je le laissais faire,en poursuivant l'observation.
    un autre zombie approche en gémissant doucement,il se rapproche et vient à réclamé.
    l'autre mort-vivant accepte,en offrant un croissant à l'autre zombie
    une seule chose est sûr,tu donne plus en nourriture à un mort-vivant,et il partagera avec un autre mort-vivant.
    en approchant,j'ai pu remarqué,celui assis sur le banc,finis de manger,il était d'un âge encore plus jeune,l'autre zombie est aussi un jeune,mais nettement plus grand.
    le second semble vivre en ce lieu,l'autre semble ne pas être originaire d'ici.
    - d'où vient ce zombie ?
    - le petit zombie ?
    - Oui
    - des zombies adultes sont morts,lors d'une famine,ils ont servis de repas,problème,j'ai trouvé un petit mort-vivant affamé,épuisé et affolé,dans la nature,je l'ai amené,remis sur pied,puis je l'ai laissé ici.
    - as-t-il une famille ?
    - je n'en sais rien,tu peux l'adopter,je pense qu'il a perdu sa famille.

    je décide de me rapprocher,le petit mort-vivant vient de commencé à boire de l'eau,celui-ci prends peur,en émettant un gémissement très aigu.
    - Je peux te parler ?
    - tu ne me veux pas ...ma tête ?
    - je ne suis pas un chasseur,je dois sauvé des morts-vivants comme toi,dans notre programme de sauvetage.
    - sauvé des zombies ? mais pourquoi veut-tu me parler ?
    - as-tu une famille ?
    - Oui,j'avais une,mais un soir,je suis rentré,ils ne sont plus jamais rentré,que puis-je faire,j'étais bien trop jeune pour survivre seul.
    - as-tu vu les corps ?
    - Oui,je pense qu'ils ont était tués,mais en observant les corps,j'ai vu une trou dans leur crâne,en sortant de ça,j'ai trouvé ça.
    le mort-vivant sortis une vidéo,où il s'était pris en vidéo,découvrir les corps,et trouvé une douille au niveau de l'endroit.
    je comprends mieux,les tueurs sont forcément des humains,les zombies n'utilisent pas d'armes à feu,ils me semblent.

    Posant des questions au guérisseurs,sur les armes à feu,que certains humains utilisent pour tuer des morts-vivants,d'une balle dans la tête,le guérisseur reconnait que c'est possible qu'un zombie utilise une arme,mais si un zombie tirer une balle avec une arme à feu,il serait bien trop maladroit,bien visé juste.


    votre commentaire
  • Personne ne peut envisagé de manière réaliste et rationnel,les morts-vivants.
    les guérisseurs sont que des humains comme tout autres,j'ai souvent entendu des récits horribles de guérisseurs qualifiés de mauvais,pour les actions inhumains.
    Un guérisseur à accepté de se confier,en évoquant le seul cas où un humain à était zombifié par un zombie réel.
    "il est très facile d'écrire,d'imaginer des récits sur les morts-vivants,mais les zombies sont associé au histoires qui font peur,en clair,ce sont les idoles des Films d'Horreurs,en plus d'autres diverses monstres, pour un monstre,le zombie est à un monstre différent".
    - Pourquoi considérez-vous qu'un zombie est bien un monstre ?
    - dans les films d'épouvantes,c'est le cas,ce sont bien des monstres,par contre,je ne vois pas comme,il gère l'imitation de la dégradation des corps.
    -tu veux dire,que la vitesse ?
    - Oui,ça va bien trop vite,et de plus,si j'envoie un zombie mordre un humain,sur trois essais,un seul sur trois,le zombie aura mordu l'humain.
    - avec un zombie affamé ?
    - hé bien,le zombie affamé,s'il est seul,fuira les humains,préférant la viande animalière,dans le cas de famine au sein d'un groupe,les zombies vont se manger entre eux,que de risquer leur vie à manger un être humain.
    - l'humain est bien trop dangereux où es-ce qu'ils ne sont pas de leur goût ?
    - ce n'est pas une question de goût,mais de danger en vérité,ceci dit,ça n'a jamais empêché un mort-vivant de venir vers les vivants,sans spécialement les attaquer.
    Le guérisseur décide de me faire entré dans un bâtiment.
    je décide à m'intéresse au différents morts-vivants élevaient,j'ai vu,que tout était amélioré,là deux hommes ont ramené un zombie très énervé,je l'avais vu,se défendre.
    - Faites attention à vos gestes,une morsure,soit vous êtes mort où infecté
    - le virus,il me semble,que ce sont des guérisseurs qui l'ont créer
    - Oui,mais je n'ai pas participé,un élevage de zombies est bien plus difficile qu'un élevage de chiens
    - les chiens,c'est du facile,les zombies sont en difficulté hard.
    - Si on est pas habitué
    - Aïe ! il m'a griffé !

    le mort-vivant vient de frappé en griffant le visage du deuxième homme,le premier vient à l'attraper,et commence à le plaquer à terre
    - Arrête ça ! tu n'as pas attaqué
    - ce n'est pas grave,fit le second
    - au contraire,va soigné la blessure,où elle s'infectera,le virus zombie ne pardonne jamais.
    c'est là,où je me rendis compte,que le second humain commençait à s'énervé et à commencé à violenté,ce qui favorise ma colère,le guérisseur surprends,et intervient
    - vous voulez risqué une morsure,vous êtes devenu fou ?
    - non pourquoi ?
    - la moindre violence augmente les chances de se faire mordre.
    - jusqu'à présent,je n'ai jamais étais mordu.

    le mort-vivant était encore plus énervé qu'avant,il ne tardera pas à se redresser,en grognant après les deux hommes,je le vis hésité
    " fais-le" murmurais-je, donne lui une bonne leçon."

    le mort-vivant se mit à pousser un cris désagréable,puis vient à sauté en faisant basculé à terre,un des deux guérisseurs,le mort-vivant se mit à mordre l'individu en arrachant un bout de chair à l'épaule.

    - il m'a attaqué ! s'écria l'homme
    - ne vous croyez jamais plus fort,qu'un zombie,car il est plus fort
    - faut-le tuer
    - tu crois que tuer un zombie qui se défends,c'est justifié ?
    - non,ce n'est pas bien de cibler un cadavre.
    - Grr ! va-t-en !
    - j'ai rêvé où il m'insulte là ?

    - insulté ? pas si sûr que ça,j'estime que tu l'as mérite,ta première morsure lâcha le guérisseur mort de rire.

    Mise à part un moment d'hilarité,je vis le mort-vivant furieux,passé en état d'anxiété extrême,au point de s'enfuir,le guérisseur m'invite à le suivre,je décide de suivre le mort-vivant en état de panique,celui-ci était bien en extérieur,il s'est arrêté,car une clôture était bien présente,il ne pouvait pas passé,c'était fermé à clef,et la clôture était renforcé par des grillages coupants,associé à avec un effet électrique.
    certains endroits étaient dépourvu d'électricité,c'était la zone d'élevages,avec les zones extérieurs,on appelle ça des parcs externes.
    le mort-vivant resté toujours au niveau du portail,je l'observais,j'étais assise sur un banc,un guérisseur revient vers moi
    - l'homme à eut de la chance,ce fut une morsure sèche.
    - sans salive,tu veux dire ?
    - en effet,mais pourquoi,celui-ci fait toujours ça.
    - il semble attendre quelqu'un où quelque chose.
    - jours où nuits,il fait la même à chaque fois,après,il s'électrocute avec la clôture.
    - parce qu'il ose y touché ?
    - Oui,je l'ai même vu tenté un escalade,se prendre trois décharges,j'ai dû intervenir.

    le mort-vivant ne tardait pas à émettre une longue plainte,le cris m'intrigue,je continuais à l'observer,je sortis de mon sac,un sac en papier,je viens à l'offrir au cadavre réanimé,celui-ci vient à approcher.


    votre commentaire
  • Si on mets de côté,que les Zombies sont des humains décédés,qui ont était ramené à la vie,n'oubliez pas que dans les films,seul 10% du cerveau d'un zombie est actif,c'est une créature définis comme primitive. c'est qui un peu aberrant,le simple fait de vivre en groupe,nécessite une intelligence suffisante,sans quoi c'est impossible. 

    Un zombie peut aussi formé son groupe,en transformant des humains en zombies,c'est au moins,une chose sûr. précisons qu'un cadavre est un mort,le virus n'a rien à foutre d'un cadavre,ça ne l'intéresse pas. second problème,comme se comporterait la nature,si un cadavre revient à la vie,y compris la réaction des animaux,en différentes espèces chassés.

    troisième problème:es-qu'un mort-vivant peut-il tombé malade ?  la question est se posé,dans le cas,du vampire,une morsure de loup-garou,le vampire devient fou,il faut le tuer,le sang de l'hybride garou x vampire,peut soigné une morsure de lycan d'un vampire,de plus le vampire est aussi une sorte de mort-vivant.

    quatrième problème : si on devait faire revivre un cadavre,une personne morte,autant prendre des précautions.

    1. - une pièce fermé,aéré.
    2. - un corps en bonne état de conservation.
    3. - pas de chaleur à la zone de conservation.(sauf peine de tomber sur un squelette).
    4. - une température froide,créer un système pour faire circulé le sang,de façon artificiel,des machines par exemple.
    5. -des machines ultra-sophistiqués,en mesure de réactivé tout un système complexe,le corps humain lui-même.
    6. - Réanimé un cadavre,ce n'est pas pour notre époque,cela sera possible,dans le futur.
    7. Réactivé le système nerveux,le système cardiaque,la fonction des muscles,y compris la circulation du sang,sans oublié,la réactivation du système digestive,cela nécessité de tout réactivé. sans oublié,de réactivé le cerveau.
    8. Il existe une arme,appelé arme psychotronique,elle a fonctionné de désactivé certaines zones du cerveau,à l'aide d'un champ électro-magnétique.(déconseillé,sur les personnes asmatiques,les personnes agées,les personnes ayant des problèmes de coeur). comme quoi,les humains ne sont-ils pas eux-même "des équivalents des zombies".
    9. on reproche trop souvent,au humains d'agir en zombies,le pire quand on eut des chiens,ont peut vraiment remarqué une différence,le chien est plus intelligent que l'être humain lui-même.  la honte de la Terre,une espèce qui se comporte en herbivore,et qui en plus agit en zombie,vous avez la totale,les humains.

    j'ai remarqué que le reproche est en lien,avec l'écologie,si j'étais présidente,je ferais payer,ce qui jettent leurs déchets en dehors d'une poubelle,le type qui à inventé la poubelle,ne l'a pas fait,pour que les poubelles ne soient pas utilisé , les humains sont aussi des êtres-vivants sale,n'ayant aucun respect,pour la vie,et la nature.  au lieu de jeté vos déchets en plastique,qui mettrons 1000 ans à se dégradé,dans la nature,où dans l'océan,jetez-les dans les poubelles spécifique.  n'oubliez pas,qu'on sortira peut-être jamais de la Terre,alors respectez la Terre,elle est notre seule monde valable,ne bousillons rien,où la nature sera en mesure,de rappeler l'homme à l'ordre "surpopulation dans la nature  est = élimination d'une partie de la population". tant que l'humain ne soit pas capable de réguler la population de son espèce,la nature s'en chargera elle-même.

    je crains que la Terre deviennent comme Vénus, et vous ? quel votre crainte quante à l'avenir de notre belle planète.

    Pour les Zombies,s'ils devaient existé,je me base sur les vivants,et les morts pour avoir une idée.

    1. -les Zombies vivraient en groupes,comme les humains.
    2. -s'il y bien un virus,je donnerais un conseil à la nature "choisis la rage,et change là,jusqu'à obtenir un virus pandémique.".
    3. - le comportement des morts-vivants n'auraient rien de différent,des vivants, c'est le cas des fantômes,qui se comportent en vivants.
    4. - Les Zombies ne seraient pas agressives,mais bien Pacifique,ces monstres auraient la capacité possible de "se défendre" en cas d'agression où de menace des vivants.
    5. Méthode Défenses/Attaques: pour estimé,je me base sur les morts,qui contrairement au vivants,ont l'Avantage de la Force. les zombies sont donc des créatures assez fortes,en cas de nécessité de se défendre,ils utiliseraient la morsure,la griffure,mais aussi des techniques humaines,comme la gifle,où le fait de pousser une personne afin de le faire tomber l'individu. 
    6. Je vois très mal,des zombies être docile et obéissant,si je m'intéresse au humains,on vois le contraire,les humains sont désobéissant,n'écoute jamais rien,docile,ils ne le sont pas, les zombies ne seraient obéissant,en échange de nourriture par exemple,je ne les vois mal,obéir à des personnes qui les utilisent comme des esclaves,qui à terme,les monstres tuent le coupable,et se sauvent.
    7. si les zombies doivent un jour existé,respectez-les pour qu'ils sont,des morts-vivants,qui sont différents des films d'horreurs.

     

    Anecdote: dans le groupe de morts-vivants,certains préfèrent le poisson,la chair de poisson,d'autres vont préféré,la volaille,d'autres la viande rouge où blanche. certains aiment le fromage,d'autres non. j'ai repéré trois à quatre morts-vivants pour leur gourmandise non discrète.  surtout quand j'ai finis de faire des cookies,certains de ceux là,en mangent,un à deux par individu,deux en revanche sont plus intéressé,s'il y a un goût sucrée plus détectable.    la préférence est variable,et va changer d'un individu à l'autre.


    votre commentaire
  • La majorité des films comprenant les zombies en tant que "monstres",ce sont le plus souvent des films d'horreurs,aussi appelé film d'épouvante où encore thriller. 

    les seuls sources qu'on dispose concernant les zombies,ce sont les films d'horreurs et les romans,toujours sur le même thème.   sans oublié,les séries à la télévision,comme Walking Dead,déconseillé au moins de 16 ans(-16).

    Qui des humains où des zombies sont vraiment des monstres,la question est posé.

    1. les Zombies dans les films d'horreurs

    - le plus souvent,on ne les voit qu'au bon moment,avec des scènes assez clichés,comme le zombie qui sort de sa tombe (j'avoue,avoir fais un dessin dans ce genre,avec des mains qui sorte de la tombe,y compris des zombies.)  à cela s'ajoute,que dans les histoires d'horreurs,les zombies sont hostiles envers l'homme,mangent de la chair humaine,et de la chair animal, je me demande,si mon attirance n'est pas en rapport avec le côté "carnassier",à ceci-prêt,que les zombies peuvent aussi attaquer les humains,il suffit juste de se faire mordre,où griffé,pour devenir infecté,et devenir un zombie à son tour. 

    j'ai remarqué,que tout souvent un peu exagéré,voir accéléré dans les films d'horreurs,pour ajouté un peu plus de sens à l'horreur,elle-même.  ce qui rends moins réaliste ces films.

    l'aspect réaliste,qui est respecté,les zombies sont très bien fait,de très bons acteurs,les films ne respectent pas le réalisme entièrement,car sinon,cela trop long.

    dans les scénarios d'apocalypse zombies,le plus fréquent,est celle d'une pandémie provoqué par un virus,qui s'échappe d'un laboratoire,où encore un virus naturel qui a muté,et engendre un terrible virus,celui qui fait revivre tout ceux qui meurent,avec une population qui ne fait qu'augmenté,tiens,coïncidence où pas ? 

    les humains sont eux aussi en surpopulation et sont toujours en train de doublé leur population,tout les 50 ans,et si les zombies faisaient à peu chose prêt,le même comportement afin de facilité la régulation,d'une espèce "incapable de s'auto-régulé d'elle-même".

    seul un livre (un roman) à proposé une deuxième version alternative,selon laquelle,ce sont des bactéries,qui transformé les humains en zombies,,c'est dans ce roman là,où ce trouve le rapport des zombies consommateurs de cerveau.

    2.Virus où Bactérie ? : la bactérie à deux façons pour évoluer,mais elle est un être-vivant,elle a besoin de nourriture,d'eau et de graisse, pour se multiplier,privée d'un seul,comme l'eau,la bactérie périra, même face au antibiotique,mais les humains tendent en consommé trop d'antibiotique,favorisant des bactéries résistantes,des maladies qu'on le pensait disparus,pourrait revenir,et on pourrait être incapable de les soigner. mise à part,qu'on trouvera forcément des moyens alternatives. étant donné que la bactérie présente des symptômes différents dans chacune des maladies,mais elle est incapable d'entré dans une cellule vivante.  dans les films de Zombies,on voit le pathogène passait dans le sang,et pénétré une cellule vivante.

    dans ce cas précis: si la pathogène peut pénétré une cellule-vivante,cela confirme l'hypothèse du virus,et démente celle de la bactérie.  il existe un virus réel qui proche de celui des zombies.

    3.Rage où la Grippe: les films d'horreurs proposent deux versions;l'un avec la grippe en virus mutant,,ainsi qu'un second scénario,avec la rage,en virus mutant. déjà les deux virus évoqués ici "disposent d'un brin d'ARN," cela signifie que ces deux virus vont changer plus souvent,et plus fréquemment.  sur dix ans,un virus avec ARN,ne ressemblera plus,à cela d'origine aussi appelé virus de souche.

    4. Les Vaccins: comment on crée un vaccin,à partir des virus d'origine du virus,que se passerait-il,si la rage devenait différente,au point de se transmettre comme la grippe,pour être précis,si cela venait à se produire,le vaccin perdra sa protection,si le virus "est différent".  même si vous faites infecté par un virus,la médecine n'est pas en mesure,de déterminé avec précision,quel virus est celui qui vous a contaminé. (ça n'arrange pas les choses).

    Sans virus de souche,créer un vaccin,est impossible,voir impensable,je peux cité,que certains personnes contractent le SIDA,car ils ne sont pas "immunisé" au virus,qui favorisent la contagion.  en Europe,fut un temps où les humains ont connu l'épidémie de Peste Noire,qui aurait favorisé la survie de ceux ayant obtenu un gène de résistance au SIDA. sans vaccin,la seule option dans le cadre d'une apocalypse de zombies,seuls les humains résistant au virus "zombies" survivront.

    5.La création du vaccin,mets entre 5 ans à 10 ans,entre temps,le virus à largement le temps de changer,surtout si c'est un virus pandémique.

    en dehors des films d'horreurs,es-que les zombies en réels seront semblable où différents ?

    en me basant sur la définition des scientifiques,un zombie est un cadavre réanimé,c'est un seul et unique cadavre.   si je me base sur l'affirmation des scientifiques,les zombies s'ils existaient vraiment,n'auraient rien à avoir,avec les films d'horreurs,car ils seraient pacifique.

    Pacifique,mais capable de se défendre,les morts basique,appelé fantômes,peuvent attaquer pour se protéger et se défendre,de vivants qui les mets au défi, si un humain à la bonne mauvaise idée,de déclanché une attaque de mort-vivant,je le pleins s'il se fait mordre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique