• (Bâtards en Series): Croisés de Races (premier partie)

    Si jamais vous désirez vous lancé dans l'expérience de l'Élevage Canin,je vous offre ici,des informations qui vous aideront à choisir,le modèle qui vous convient".

    Arees à mis en place,un test,aidé de Vernen,et de Lartz, Arkkan à accepter d'élever les chiens ,"en utilisant la méthode neutre",,celle que les éleveurs canins doivent tous utilisés, Arkias,avec Arees,devait testé le modèle "sans consanguinité",et Aurtan,vérifier la version "consanguine".

    L'élevage à démarre, Arkkan à utilisé les croisements consanguins et les croisements non consanguins,  il a un groupe de chien d'une race donnée,la même race en seconde groupe,différente du premier groupe.  ceux du second groupe,doivent permettre le sang neuf et des apports génétiques extérieurs.

    Aurtan réussira lui à respecté les 25% de consanguinité dans son élevage,mais dès que les conséquences de la consanguinité à augmenté,Arees propose à ce dernier ,de dérivé la consanguinité en abus,Aurtan refuse, Arees à en vérité tester son double.

    Le Premier Test:

    - Neutre: Consanguins x non consanguins:  les chiens de l'élevage de Arkkan,semblent correspondre à une longévité normal.

    - Saine: élevé dans le brassage génétique, les chiens de l'élevage de Arees et de Arkias,n'appartiennent plus "au chiens de races", ce sont désormais des corniauds,l'évolution du bâtard.  de ce fait,l'absence de consanguinité,permets de découvrir les avantages assez nombreux.

    - Consanguine:  les chiens de l'élevage "consanguins", Aurtan à n'a pas voulu imité les éleveurs canins modernes,il a voulu faire autrement,, cela permis à Arees,d'en déduire que la volonté,la conscience et le capacité à raisonner,peut évité les abus,au mieux les limiter.

    Pour vérifié ce que Aurtan n'a pas désiré,Arees à accepter de confronter,un berger allemand consanguin,issus de 28 générations,et un berger allemand "sans consanguinité".

    Second test:mise en situation,les deux chiens sont mis ensemble,l'éleveur et Arees ont simulé les conditions parfaite pour l'apparition des maladies, en augmentant la température légèrement,de quelque degrès en plus,le berger allemand consanguins,commence à manifester une faiblesse évidente,le berger allemand non consanguin semble mieux tenir, Arees poursuivis l'expérience,mais on dû stopper bien avant,le berger allemand consanguin n'était pas bien du tout,Arees reprends le test,avec deux autres chiens différents.

    Troisième test: L'éleveur vient à simulé dans une exposition canine,puis la posture à l'arrêt,Vernen surveillé la caméra vidéo, Arees va vérifier la caméra spécial,le berger allemand moderne,pourrait avoir un problème de dos,si celui-ci persiste à être de plus en plus en pente, Vernen cite le carlin,comme exemple,en évoquant la queue en tire-bouchon,déformant les vertèbres du chien, Lartz parlera du retriever de nouvelle-écosse,le précédent chien de cette race,ne ressemblait pas à la race "actuel".

    Aurtan vis Arees mettre le test génétique, les chiens trop consanguins,présentent des gènes "suspects", aussi appelé gènes déficients,les chiens issus de consanguinité ont tous "les mêmes gènes " et "du même sang",  le chien de race moderne est bien un chien de l'inceste,avec ses conséquences dramatiques, avec des dépenses astronomiques ,le chien de race est bien le plus fragile de l'espèce canine, si les loups n'ont aucun remord de tuer "le chien de race", c'est parce qu'ils ont tout compris, le chien de race n'est pas d'avenir,pas de destiné futur,c'est immoral.

    Aurtan le confirme

    - j'ai peur qu'un jour,les éleveurs modernes le découvrent par eux-même,qu'une race où trois de chiens devient stériles,et vous ?

    Vernen:

    - le mieux serait une généralisation de la stérilisation des chiens de races,à cause de l'abus de la consanguinité dont ils font les frais.

    Arees :

    -à mon avis,je vois très mal,les éleveurs allé jusque à perdre le chien de race,autant oublié,le profit qu'il rapporte,bons où mauvais éleveurs,il y a des différences, le mauvais ne veut que l'argent,par cupidité, le second tente de produire de chiens correct,en ignorant que l'hyper-type peut être aussi dangereuse que la consanguinité elle-même.

    Lartz:

    - moi,ce que je redoute,est que progressivement,que les chiens de races deviennent trop consanguins par inconscience des éleveurs,mais aussi des maîtres de chiens,sans oublié les trafiquants.

    Arees décide de reconnaître,que c'est une évidence,le chien de race "en "consanguin",n'a plus d'avenir, trop de consanguinité stoppera la reproduction elle-même, dans un élevage canin,la reproduction est la base d'un élevage,la production d'un éleveur sont les chiots ici,en cette exemple.

    - j'admets que cela serait trop triste,de voir les bergers allemands modernes s'éteindre,ainsi que la variante à poils long,voir des races de chiens s'éteindre à cause de "la consanguinité",de son abus et de l'hyper-type favorisé au dessus tout les autres phénotypes canins existant.

    - les chiens de races souffriraient d'une baisse de la diversité, voici ma théorie affirme Arees.

    - Quand dans la nature,une espèce donné est soumis à une catastrophe,détruisant beaucoup de la population donné,à associé aussi à l'isolement de certaines populations de l'espèce donné,la population situé sur une île donné,va très vite être contraint à la consanguinité,encore plus,si le nombre d'individus ne suffisent plus,pour assuré l'apport génétique extérieur,à partir de là,la diversité génétique vient à chuté,au fils des générations,la diversité génétique est trop basse. l'espèce ayant osé la consanguinité de masse,atteint alors le stade trop consanguins,tout les petits féconds meurent très rapidement,les petits survivants sont des stériles,incapable de donner la vie, en clair.

    Aurtan ajoute

    - la baisse de la diversité génétique est le début d'une fin progressive,qui à terme ira jusqu'à la fin de l'espèce concerné,si le chien de race était une espèce,ça ferais des années,qu'il y aurait plus jamais eux "de consanguinité" et de stupide "standards"  bon pour tout ravagé..

    - en sommes,le chien de race finira par s'éteindre,si rien ne change,ça on l'a compris,qu'en était-il des chiens "sans races".

    Arees confirme ses dires,de tout manière,le chien de race ne sera jamais une espèce proprement dite,de plus "ils n'évoluent pas",comme voulez-vous que cela soit possible.

    - l'évolution est la base que permet la nature,elle seule peut créer des espèces,regardez l'impact humaine,positive où négative selon vous ?

    Arkkan répondit:

    -  beaucoup trop négative à mon avis,vu le nombre d'espèces en train de disparaître.

    Arkias ajoute

    - la nature irait plus lentement pour exterminé une espèce, Arees,es-ce que l'humain a-t-il une chance de ne pas s'éteindre.

    Arees répondit

    - vu les conséquences des sociétés humaines,la surpopulation des pays riches et non riches,la régulation inefficace de l'espèce,, les humains sont l'espèce la plus agressive,si on mets les hyènes de côté, on dit souvent que c'est l'homme le plus dangereux,pas l'animal lui-même, ce n'est que l'union de deux,la majorité des maîtres de chiens,sont tous des humains, les zombies furent des humains par leur passé.

    Vernen cite l'exemple,d'une histoire de chiots abandonnés,qu'un seul des chiots est mort,qui n'a pas du plaire à la nature,offrant une seconde chance au chiot lui-même survivant à la mort.

    Arees vient en rire,en réponse à Vernen, Arees décide d'expliquer que les chiens croisés sont les véritables chiens robustes,ils résistent même durant les épidémies,mais se font "victime" par des humains qui ne sont "des connards" tuer les chiens sans races,ne supprimera pas les maladies,au contraire, c'est le chien de race,qui est le plus malade des deux.  le chien de race est victime de la déficience immunitaire,favorisant les chances de maladies au plus aisé à attraper et à tomber malade.  pourtant,les bâtards et les corniauds n'ont pas ce problème,même durant les épidémies,ils sont encore vivants,sain et sauve, cela s'explique par leur immunité, les bâtards et les corniauds présenterait une immunité supérieur,suffisamment élevé pour "ne jamais contracté la dite maladie".

    Arees pense de manière logique,si on stériliser 90% des chiens,et qu'on laisse les 10% au chiens de races à l'inceste abusive, ils finiront par être stériles tout au bout,en clair,,plus aucune descendance n'est possible,les gens n'encouragez pas la stérilisation par l'homme,elle est anti-diversité.

    - Si les humains étaient pas issus du métissage,je craindrais le pire avoue Lartz.

    - le brassage génétique permet la possibilité d'une grande diversité,qui furent celle des races de chiens d'autrefois,laissons le chien de race s'éteindre pour renaître,puis s'éteindre à nouveau, au final,le mieux, est permettre l'avenir à l'espèce canine,et la reproduction doit être "pour tout les chiens", non "pas à la minorité".   je suis convaincu que les attaques de chiens ont forcément une explication derrière.

    "l'être humain est plus dangereux que le chien lui-même" citation de Lartz.

    " l'humain est un équivalent du démon,le chien est un ange" citation de Vernen.

    "l'homme est un monstre,le chien ne l'est pas" citation de Arkias.

    " les humains ont massacré la planète,mettre en danger tout les formes de vies,sur un seule planète,sur laquelle nous vivions tous, la nature ne s'achète pas ! l'argent ne se mange pas !" propos de Arkkan.

    - d'après les scientifiques,les humains auraient très peu de chance de survivre avant la fin 2019,si la nature accorde un délai,ce n'est pas pour faire les cons,mais pour changer nos façons de vivre,on doit modifier notre mode de vie,où l'espèce humaine s'éteindra à jamais,je pense à mon avis,que cela serait assez pesismiste de le penser,mais il est possible,qu'il resterait qu'un an à vivre pour les humains si en crois les scientifiques.

    Aurtan

     - pessimiste,c'est le mot, mais pour moi,parmi ceux qui disparaitrons,d'autres humains adapté au climats très chaud où très froid,pourrait survivre.

    Vernen fit la remarque

    - en admettant que les températures du futur sont équivalente à celle du Trias,au nord "il faisait un froid extrême,et au sud,du chaud assez élevé ,mais regarder,entre les deux zones de climats extrême,cette zone est "habitable", mais,avec des ressources encore moins nombreux,moins de tout ce que nous avions connu.

    Arees le confirme

    - il  y a peut-être encore de l'espoir,où les humains ne sont pas "assez évolué" pour survivre encore, dans le cas d'une extinction,ce n'est jamais brutale,mais plutôt progressive,pour ma part,j'ai une pensée aux animaux enfermé dans les maisons des humains, si les humains s'éteignent,cela permettre à la nature de revivre,si l'humain avait sus "réguler sa population",es-ce que la nature aurait était plus généreuse,je pense que oui, l'espèce humaine n'est pas le final de l'évolution,non,une progression de ce dernière,qui tombe en déchéance, car détruire la nature,c'est s'auto-détruire.

    - et les zombies eux ?
    - la zone froide sera parfaite,pour les morts-vivants,il est donc essentiel de pensé et réfléchir au conséquences des humains sur la seule et unique,la Terre.

    Apprenez donc à Défendre et à Protéger la Terre.

    « (Bâtards en Series): Spécial Consanguinité vs Non Consanguinité (7/12)(Bâtards en Series): Croisés de Races (seconde partie) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :