• (Cäostey Dogs): épisode n°2: le Temple perdu (2/7)

    Taleis fera part de ses appréhensions au sujet de Kÿsera

    - si un jour,j'étais malade, sera-t-il compréhensible où me tuera-t-il

    - à vrai dire,je n'en sais rien, mais je pense pas que Arwkiü risquerait de tuer un des nôtres.

    - on a tous le droit d'avoir peur

    - évite cela avec mes loups,s'il te plaît.

     

    les chasseurs eurent un sursaut subite, l'un d'eux s'écria

    - des loups !   ils sont ...dangereux !

    - ce ne sont pas des loups-garous, ils ne vous tuerons pas ceux-là.

    un des chasseurs approchent

    - pour des loups,ils sont bizarre avoue-t-il

     

    en marchant calmement

    - des proto-chiens ,pas des loups,   mais ce fut leurs ancêtres.

    - mais,ce sont bien des loups s'enquit un propriétaire du chat de chasse

    - ils ne vous attaquerons pas,sauf si c'est moi,qui l'ordonne.

    Taleis vient à resté assez détendu,   un autre chasseur remarque

    les loups étaient plus petit que les loups ordinaire d'Avalan,   le museau était plus court,  leurs dents plus petites,  leur tête plus petite en taille.

    un loup ordinaire n'a pas ces traits là, mais ce qui est atypique est la couleur des fourrures,

    les loups de Arais étaient diversifiés en couleurs, allant du noir, au blanc, en passant par le noir et blanc,  en passant par le gris avec mouchetures,  des couleurs rappelant le chien

    un des chasseurs remarquent aisément, les loups remuent la queue à l'approche de l'homme,associé d'aboiements et de vocalises , voilà qui rappellent encore le chien.

    - aller,on  y va.

    en avançant,la meute me suivra en compagnie de Taleis devenant nerveux à la présence de Arwkiü, pour être juste, on le voyait depuis une hauteur, mais couramment appelé par les Assassins sous le nom de Kÿsera.

    Qu'importe où non,qu'il surveille où pas , n'est pas le problème, mais il semblait plus méfiant envers les chasseurs eux-même,  la cause, deux personnes de ce groupe fut envoyé pour me chassé, je n'avais pas l'intention de leur facilité la tâche,ni leur rendent leur chasse facile.

    on tue pas facilement un assassin, encore moins,un tueur professionnel ,  Taleis l'ignorait ,mais commencé à se rapprocher de moi,qui pose un autre problème,  sa présence de m'aidera pas.

    je commence à réfléchir,la plupart des tueurs ordinaires vont faire alliance avec un complice,jusqu'à celui-ci devient un traître , forçant le tueur à le tuer,  ce qui conduit à la fatale erreur, le tueur est alors arrêté suite à cela.

    l'assassin fantôme d'Avalan ne peut pas se permettre des erreurs de la sorte,on pourrait le piéger facilement, cela implique que je vais devoir accepté Taleis, non pas en ennemi, mais comme un allié

    - Dark Areis à encore frappé, un noble à totalement évaporé,une tête fut repêché dans un lac, le pêcheur à confirmé,la tête appartient bien à la victime qui a disparu,

    - Adiuv Nothselens,tu veux dire ?

    - Oui parfaitement.

    les chasseurs se dispersent pour enfin aller à leur métier, je repère trois personnes à l'écart du groupe ,les chasseurs ayant des chats irons vers les collines ,réputé pour des oiseaux particuliers, de l'autre  ,deux hommes, l'un de taille moyenne,un second plus grand, en les observant sans en avoir l'air

    - la cible vous avait donné

    - Kÿsera nous a missionné pour chasser Dark Areis.

     - soyons prudent,j'ai besoin de la prime.

    - il est passé par là,allons-y

    j'en profite pour m'éloigner et attirer volontairement les ennemis vers nous , les deux chasseurs eurent la mauvaise surprise de voir, deux cavaliers les dépassé, j'en profite pour utilisé le brouillard,puis je me cache

    « (Cäostey Dogs): épisode n°2: le Temple perdu (1/7)(Cäostey Dogs): épisode n°2: le Temple perdu (3/7) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :