• (Cäostey Dogs): épisode n°6: Lies et Secrets (6/9)

    à Avalan, la découverte d'un cadavre carbonisé alerté la police , un groupe d'enquêteurs est déployé, mené par le policier Altey Avensey.

    - la victime se nomme Aries Aweuld, âgée de 33 ans, elle était étranglé à l'aide d'une corde où d'une ceinture.

    le médecin-légiste montre la marque de strangulation sur le corps de la victime

    - aucun doute, mais pourquoi le corps est carbonisé ?

    - on brûle un cadavre pour dissimulé la cause d'un décès, explique le médecin-légiste, hors mis, on pas trouvé d'armes du crime

    le policier en allant dans la zone d'archive, tombe sur un ancien dossier, destiné au massacre

    du village de Vitz.

    le dossier n'a pas était détruit,il le récupéra et l'examine au côté d'un collègue

    - un homicide assez ancien

    - croit-tu possible qu'il y est encore la possibilité de le résoudre.

    le policier admets

    -inspectons cela.

    - pourrais-je vous appelé Commissaire ?

    - seulement Altey,ça sera plus court.

    - ok,moi c'est Vildz.

    - on va faire une bonne équipe.

     

    profitant des périodes en dehors du travail, le Commissaire Altey et Viltz, ferons des recherches, en découvrant le mystérieux village fantôme ,au bout de sept jours.

    alors qu'ils pénètrent à peine,le lieu, un chien vient se poster devant eux, crocs à découverts, oreilles rabattus en arrière, poils du cou hérissé  jusqu'à la croupe, le chien cessera sur un ordre "NYA !".

    le chien s'éloigne d'un pas assuré,et résolus, un homme était présent, le chien faisait preuve de méfiance,

    - Qui êtes-vous ?

    - je m'appelle Arais Assreis,    Peckos m'a fait découvrir ce village, il y avait pas un seul humain, pratique pour l'élevage sans le danger des humains

    - mais vous êtes bien un humain,il me semble ?

    -  on est pas tous blanc où tous noirs, on est les deux à la fois

    - quel est cette histoire d'élevage,et qui ce Peckos ?

    - un chien-zombie révélais-je, il m'a guidé ici,  vous souvenez du jour,où ce sénior de 60 ans à eu un crise cardiaque ?

    - Oui, tu lui as sauvé la vie, à ce vieux, alors que tu étais qu'un enfant de treize ans

    - Arwkiü m'a sauvé la vie, c'est un fait, cet homme était un éleveur canin

    - excellent, je l'ignorais cela, mais pourquoi ce chien semble agressive envers nous ?

    - ils sont d'un naturel méfiants, mes chiens l'ont toujours étaient,car ça en fais d'excellents gardiens  ,répondis-je en affichant un sourire carnassier sur mes lèvres

    - quelque chose ne va pas

    - je travaille sur la création d'un nouveau familiaris,  qui jamais ne sera sélectionné sur les hyper-types dont vous raffolez.

    Altey ajoute

    - non,au contraire, la lignée utilitaire ne veut pas de chiens trop artificiel, par crainte de blessures, jamais un chien porteur de tares ne sera jamais utile.

    - au moins, mon test à marché avouais-je, vous n'aviez pas peur des chiens,ils me semblent

    - en effet, j'en suis un passionné des chiens,autant que toi

    - ils sont vraiment rare, les vrais ajoutais-je,

     

    le Commissaire Altey admets

    - j'ai eu deux adorable Bergers d'Avalan, la race utilitaire à malheureusement subis les dégâts de l'hyper-type, quel gâchis.

    derrière le collègue Viltz, admet

    - je m'appelle Viltz Esenteis,on peut exploré.

    - je suis protecteur des chiens de ce lieu

    - tu protège des chiens depuis quand ?

    - depuis que la SPA est devenu un société anti-chien,  une espèce qui se reproduit plus, une espèce morte,  hors, le chien de race n'a quelques années à vivre.
    - Quoi ?

    - "trop de consanguinité, mènera le chien de race à sa fin,ceci n'est pas une menace ,mais un avertissement".

    - et quel est le lien avec un standard de race ? ose Viltz

    - justement, les deux sont liés.

     

    Le Commissaire Altey repéra des yeux qui brillent dans le peu de lumière, des chiens sortirons des buissons en encerclant les deux policiers

    - ces chiens n'obéissent qu'à moi, ils ne vous attaquerons pas, en ma présence,ils analysent la situation,pour mesuré la dangerosité, vous pouviez y accédé, au moment voulu, c'est à eux de décidé,ce lieu est leur territoire

    - ça se comprends, mais les gens qui ne connaissent pas leur langage,peuvent mal l'interprêté

    - Oui, en effet, mais ils sont huit, ceux autour de nous.

    - un chien voit par l'odeur, le nez, d'abord, l'oreille et la vue.

    le policier Altey se met à sourire, à acceptant sans problème

    - à ce propos, certains chiens arrivent à dépister des cancers grâce à leur flair, je crois qu'en effet, les humains ne savent pas "tout du chien,ni de son mode de communication".

    - accorder moi, vingt minutes, un intrus est repéré.

     

    le temps de s'éloigner, les chiens toujours en présence,  je profite de faire un signe, ,la horde s’écarteront, les deux policiers peuvent entré, autorisé dans le territoire, l'intrus est reconnu par le Commissaire Altey et Viltz,  c'était un groupe de personnes du refuge.

    - que vient rôder des types de la SPA ?

    - manifestement,il y a comme un problème

     

    je venais de réussir à faire déguerpir ,les hommes du refuge, je devais seulement leur faire peur,et m'en servir pour protéger à tout prix,mes chiens.

    ils sont mon souffle ,ma vie et mon espoir d'un avenir meilleur sans de Kÿsera dans le passage  ,lorsque je me suis assuré qu'il soit vraiment partie, je dénonce les agissements de ces derniers à la mairie d'Avalan, en déposant un papier, attestant d'être leur propriétaire.

    lorsque je retrouve les policiers, j'invite les chiens à se mettre à couvert,ils se sont enfin caché , après la SPA ,  deux connards humains,  des personnes croyant la justice en canicides.

    je m'étais caché, les deux policiers furent choqué de repéré quatre personnes armés,des personnes humaines,suffisamment jeunes pour se laisser aller à toutes les folies, je devais trouvé une astuce, le temps de me déplaçais silencieusement, j'invite Imala à passé devant,

    la chienne obéira silencieusement, l'absence d'aboiement,  me permit de coordonné chacun membre, Inerald à failli être tué par ces types, je m'arrange pour qu'il soit à mes côtés ,le temps d'avoir assez de force,  Imala s'élance furtivement, son partenaire plus âgée la suivra jusqu'à

    que je signale un arrêt, les deux chiens s’allongeront au sol, aidé de la brillance des yeux, j'ai pu déplacé deux à quatre chiens , la meute émergera des ombres ,en encerclant les jeunes.

    - alors,on veut toujours, tuer des chiens ? osais-je demandé

    - d'où ils sortent ?

    - des bâtards ! tuez-les tous !

    - un instant...  osez tirer une seule balle, les chiens attaquerons au premier tir,  arriveriez-vous à tuer... bien plus que ça...

    les quatre jeunes humains sont moins en sûr  , en effet la horde vient à se révélé entièrement à l'ennemi.

    - aviez-vous étais déjà en risque de vous faire tuer vous même ?  

    - non, ça nous est jamais arrivé. confirme le jeune de tête

    - cette fois-ci, c'est vous, la victime, si vous voulez évité la mort, j'ai un défi à te demandé .

    - où veut-tu en venir ?

    je viens à sortir deux verres d'eau,place deux gélules,

    - l'un de ces comprimés vous tuera, le second n'est pas empoisonné

    les deux policiers observèrent la stratégie d’intimidation mis en action sous leurs yeux, la chienne Imala est la cheffe de chasse, de ce fait,je lui accordé une confiance conséquente,

    je profitais de tester les deux hommes du groupe, bien sûr, un seul réussira le test,et partira, sept minutes,un jeune perdra connaissance , victime d'un poison caché,

    les policiers durent intervenir,mais en jouant à la discrétion, j'avais mis assez de poison pour les rendre comme malades,les envoyé à l'hôpital, le but n'étais pas de tuer.

    je rassemble mes chiens,sur un signal de rassemblement, je viens à faire part,que le poison est ici dans un but ne pas tuer, avec la bonne dose,ça ne tuera personne.

    - j'ignore quoi en pensé, mais c'est bien que,ces types ne touchent plus à vos chiens

    - si ça persiste,je vais devoir les cachés

    - les caché ? s'étonne Viltz

    - pour les défendre, les éleveurs canins ont lancé l'opération canicide, je déplacerais jusqu'à Kanjesan, par des chemins de forêt, j'aiderais tout ceux qui sont comme moi.

    - on peut aussi peut-être vous aidez,à accompagné les habitants qui ont des chiens croisés, à Avalan

    -beaucoup désiraient des chiots de leurs chiens,

    « (Cäostey Dogs): épisode n°6: Lies et Secrets (5/9)(Cäostey Dogs): épisode n°6: Lies et Secrets (7/9) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :