• (Cäostey Dogs): épisode n°7:la fin du chien, vraiment (6/6)

    Irack apportera de l'eau, Lord Terkhan vient ce soir, on viens à une dispute,  Ayjeres faisait la grimace et intervient entre nous deux

     - ARRÊTER TOUT DE SUITE !

    - Arais est la personne qui nous trahis ! je ne peux pas lui faire confiance

    - jamais, je vous aurais dénoncé, je tiens beaucoup à vous deux

    -TERKHAN ! va boire ton café ailleurs,j'ai parler avec Arais

    - bien comme tu veux, il n'a rien d'humain ,autre qu'être de forme humaine.

    Ayjeres froncera les sourcils

    - il a justement étais victime d'une déshumanisation !  tu cesse tes allégations sur le champs

    - je n'ai plus confiance en lui !

    Ayjeres intervient,bloque le passage, les yeux dans les yeux

    - mets toi à sa place, arrêtez de t'enfermer dans ta bulle,qui t'isole de l'extérieur,on va devoir brisé la glace que tu as semé..

     

    un hurlement attire l'attention de Lord Terkhan et de Ayjeres, ceux-ci se précipiterons sur place,

    Irack s'était redressé debout ,il était au début à genoux, hors son compagnon Velys fut légèrement blessé, Ayjeres vient vers Velys

    - je te laisse les gestes de premier secours,pose donc ton café.

    - d'où sort,ces éclats de lumière ? osa-t-il

     -Arais !  il s'est évanoui.

    - que ce passe-t-il donc ici.

     

    un éclat de lumière formera un esprit, la surprise du duo, des esprits humains en colère apparaissent à mes côtés

    - tu as nous as tué !

     -on veut ton sang !

    - ta mort !

     - ne me tuez pas

    - va brûler en enfer !

    - ..NON !

    Ayjeres affirma

    - c'est... ARAIS ! il est l'assassin !

    -  NON !  c'est impossible !

     

    Lord Terkhan surprends Ayjeres accourir aussitôt

     - si vous en prenez à lui vous aurez à me passer sur le corps !

    - c'est un meurtrier !   il doit finir en prison ! proféra Lord Terkhan

    - Arais, es-tu sûr d'avoir rien à avoir avec ça..

    - à une condition,je vous dirais la vérité..la prison n'est pas une bonne idée, j'ai entendu dire qu'il y a des pires dans leur lot

    -j'ignore si c'est vrai admit Lord Terkhan, mais je devrais plutôt réclamé ta tête !

    - TERKHAN !  FINI CE QUE TU AS FAIRE !  ARAIS  S'EST PRIS UN SORT !

    - un sort ? un bon où mauvais

    - un maléfice sans doute

     

    Lord Terkhan acceptera, quand je le vis prendre la tasse

    - n'y touche pas, Velys à mis du poison dedans !

    - c'est faux !  jamais je ferais une chose pareil.

    - ceux qui désire ma mort par là,oublie comment résister à un poison

    Lord Terkhan en fouillant la zone pour se calmer,il découvre par mégarde en faisant tomber trois livres à terre,celui-ci se met à râler,puis se penchera

    - un des livres... est le premier que j'ai ...écris.

    les esprits de lumière en colère demeuraient encore présent,

    quand des esprits mi cadavre-mi fantôme confirme l'intuition de Lord Terkhan,  Ayjeres reconnait tout les personnes qui sont apparut, sont les personnes qui ont étaient tous assassinés, Adiuv Nothelsens était parmi eux

    - ne sois pas surpris de voir nos esprits ici, il m'a tué, il mérite la mort.

    - comment ça,il vous a tué

    - Arais est celui qui m'a tué.

    - il a causé ma mort, se plaint un autre esprit, je m'appelle Arock,

    - moi, c'est la seconde victime,, il doit mourir , il n'est que justice que son sang soit versé.

    - Terkhan, occupe-tu de Velys, je m'occupe de comprendre les morts.

     

    Lord Terkhan placera le corps inconscient de Velys, en position latéral de sécurité,puis il dépose un cousin,et un drap

    - je vais appeler les pompiers.

    Irack intervient

    - ce sont pas des esprits, ce sont leurs âmes.

    - des âmes ?

    - il est en train de mourir, je peux le sauvé.

    - laisse-le creuvé

     -et son esprit reviendra, te hanter, comme un reproche d'avoir osé le trahir.

    - bon d'accord.

    - laisse-le se calmer, le café est un peu énervant.

    Irack approchera puis saisira une sphère de lumière,puis utilisera un peu de couverture sombre qu'il utilisera

    j'avais sombré dans un étrange sommeil, j'entendais leurs voix.

    "le rêve "

    lorsque j'ouvris les yeux, je vis un paysage différent de celui des Terres d'Avalkhan, une espèce de brouillard, je vis avec étonnement, une tour visible similaire à celle que j'ai déjà vu,il y a trois jours, je décide de marcher ,jusqu'à atteindre la plaine,puis atteint la colline où

    je vis la tour de si prêt,en pénétrant l'intérieur, je marchais jusqu'à un hall central ,deux statues immense trônait, des escaliers apparaissaient,il était soit vers la partie haute où la partie basse de la tour.

    un panneau donné l'indication,mais je viens à peine à m'aventuré,que je tombe dans un trou,et fini par tomber, lorsque j'atteins l'endroit,je repérais des anges en présence, dont Atoernis.

    celui-ci vient à faire sortir une balance,puis déposera une plume,à l'autre extrémité., de l'autre

    un autre déposera mon coeur,  en prenant en considération que le céleste fut le seul à m'avoir déshumanisé, il fallait s'y attendre, la balance semble confirmé mes appréhensions

    mon âme est trop noircis,trop assombris, Atoernis invite une créature, à manger l'âme sombre, puis m'ordonne

    - part là-bas..

    j'accepte de poursuivre le jugement, lorsque je reconnais certains divins de l'enfer,ceux-ci me font vite comprendre que la porte restera à jamais close.

    je me suis retrouvé dans le rêve,à nouveau sur les Terres d'Avalkhan, j'étais effondré et en larmes.. qu'ai-je fais"

    Irack revient à lui, son esprit revient en lui

    - vite ! il nous faut un peu d'herbe

    - quel est herbe ?

    - celle de la plante de l'âme, dans le bureau ,face à toi, Ayjeres

    - six tiroirs..

    - le troisième partant de la gauche.

    Ayjeres acceptera de ouvrir le tiroir,en effet,des boites contenant des herbes coupés, préparé

    à l'avance,

    - Lord Terkhan, comment ça va ?

    - Velys est revenu à lui,une lumière l'a fais attaqué.

    - les âmes ont disparus quelques secondes après ça.

     

    Lord Terkhan ira sur place, faire chauffé de l'eau, Ayjeres trouvera de la racine de viltens et d'un peu de fleur d'âme en poudre,il suivra les instructions

    - un peu de ça aussi,ça aurait un effet pour réduire la douleur.

    trois d'un peu de racine de viltens, et quatre brins de fleur de l'âme,  deux en provenance d'un jaïw (un plante qui est connu pour aider à soulager toute forme de souffrance,dont

    celle de l'âme)

    Lord Terkhan utilisera du thé classique ,on suivant le conseil,il faut du thé noir où du thé vert.

    en passant l'eau pour faire infuser, Ayjeres admets

    - es-ce toléré le sucre ?

    - ça donne meilleur goût au thé où tisane, donc non ,pas de contre-indication.

    Ayjeres utilisera du sucre naturel, Lord Terkhan acceptera son choix , mais fixe avec un regard empreint de colère et de sentiment de trahison,

     

    Irack utilisera un peu d'herbes spécial

    - il est dort cette fois ?

    - Oui, je l'entend ronfler, mais son battement cardiaque est bizarre.

     

    au même moment, une lumière apparaît suivis qui atteint le corps de Arais occupé à dormir, la lumière semblait provenir du ciel, la seconde était noir et sombre. puis les effets lumineux s'effaceront,  Irack pose sa main sur la poitrine de Arais

    - tiens bon,je vais utilisé mon esprit.

    Irack se placera au côté d'un de ses amis assoupis,tout les chiens de Arais, de Lord Terkhan et de Ayjeres ,viennent tous se rassembler, Imala la chienne cheffe de chasse prends un livre au sol ,puis se rendra vers Lord Terkhan  , en tenant le livre dans sa mâchoire délicatement tenu, elle le dépose au pied de l'homme,puis vient à s'éloigner

    - qui es-ce ?

    - c'est Imala, la cheffe de chasse, des chiens de Arais,révélera Irack, avant de s'allonger,il prends la main tendu de Arais, vient à utilisé un pouvoir.

    son esprit réussira l'exploit de pénétré le second rêve

    " tout est obscurité, peur et angoisse, entre hurlements, mise à morts, cris de personnes qui mourraient,

    s'enfuis d'une voix du céleste.

    - tu n'es pas un humain ! tu es un outil ici  !

    - Père, s'il te plaît ,arrête

    - tu serais la meilleur réalisation, c'est de ta faute ! que ma femme est morte !

    - NON !  j'y suis pour rien.

    - Arais,pour te racheté, épouse ta soeur.

    - mais..je..

    - il y a pas de ça qui tienne ! tu m'appartiens ! tu es à moi

    - non, ! j'appartiens à personne !

    un bruit de coup ,une gifle fut entendu ,Irack comprends, Arais est hanté par son passé,

    en voyageant dans la rêve,il découvre avec choc ,des forêts qui meurent, d'un côté,des forêts verdoyante et vivante ,chargé de vie.

    en suivant le rêve,il s'aventure et remarquera l'esprit troublé de Arais ,assis devant la grille du côté,il regardait l'autre face,mais son esprit fini par bouger et se déplacé

    un second souvenir

    - j'ai vraiment du sentiment d'amour pour lui

    - que puis-je faire pour vous aidez

    - sauver-le,  depuis la mort de notre mère, notre père est devenu comme fou.

    - comment ça ?

    -il traite son fils, comme une arme, qu'il forme pour l'utiliser contre les autres, les sang mêlés

    - ho mon dieu, c'est promis, je le ferai pour vous

    - tout ce que je sais,c'est qu'il réussira à le tuer.

     

    Arwkiü n'a jamais étais méchant,ni malveillant au départ,il était même quelqu'un de bon,de bien et de juste,  comme as-t-il pu sombré dans la malveillance,au point d'en être le plus grand des ennemis.

    Irack vit le souvenir, Arwkïu, à libéré Arais, et lui a bien sauvé la vie, à l'aide de Taleis,

    il vient surtout à voir ,comme Arais s'est accroché à lui, Arwkiü fut pour lui,qu'un père qu'il

    aurait voulu et avoir.

     

    un troisième souvenir, dû à l'esprit troublé s'active, la colère et la fureur du céleste

    - je dois le retrouver, le ramené ici !

    - mais pourquoi ?

    - il doit payer ! ce qu'il m'a enlevé ! elle était ma femme !

    - non ! père !

    le céleste laissera sa fille seule,  en partant aussitôt à la recherche de son fils,

    le quatrième souvenir sombre, montre, un relation digne de l'amitié entre Arwkiü et Arais

    ils étaient de bons amis, mais jusqu'à ce soir où tout est changé.

    un rêve à informé Arais, sur le changement de son sauveur,il a sombré du Côté Sombre,

    de la force,afin de survivre plus aisément,en donnant son âme, le sien, le diable acceptera

    en tolérant la présence quelques temps,de Arais.

     

    l'esprit de Arais était tourmenté ,Irack vient de le comprendre, en voyant l'esprit s'arrêter,la lumière s'éteint,puis il se met à s'assombrir, l'entité devient noir et obscure,  puis disparaît de manière brutale, l'esprit de Irack furent repoussé hors du rêve, avec la conscience qui flamboyé , brûlante comme le feu, glacial comme la glace, l'esprit de Irack émergera du corps de Arais,et revient au corps de Irack

    lorsqu'il revient à lui

    - ho mon dieu...

    - qu'il y a-t-il ?

    - c'est son âme.

    - son âme ? comment ça ?

    - à la prochaine personne qu'il tuera volontairement où involontairement, son âme se détruira définitivement.

    - je suis désolé..avoue Lord Terkhan.

    - remplis les tasses,il va se réveiller.

    Ayjeres aidera son ami à remplir les mugs, Velys à eut de la chance

    - je suis content,j'ai étais gracié ,lorsque je serais mort, j'irais là haut

    - pas moi, ajoute Irack, je n'ai plus d'âme

    - comment ça ?

     - ça concerne une longue histoire autour de ce Arwkiü ?

    - Kÿsera, tu l'as connu ?

    - bien plus que ça, je crains,que l'enfer est un lié avec ce type, la fois où j'ai perdu mon âme, j'ai tellement souffert que j'en ai perdu conscience,quand j'ai compris,que j'étais condamné à la errance éternel après la mort, j'ai découvert ceci.

    - je plains ,Arais comprends Lord Terkhan

    - il a sacrifié plus que son humanité, c'est son âme qui fut le plus affecté

     -Kÿsera est devenu quelqu'un de mauvais, mais Arais à bloqué brutalement son esprit au mien,et m'a éjecté du rêve, il faut acquérir sa confiance, pour avoir plus de réponse où qu'il ne révélera de lui-même.

    c'est là où je me réveille enfin

    - que rentre plus dans ma tête ! où l'amitié est morte !

    - mes excuses, je devais le faire

    - pourquoi ?

    - je t'expliquerais plus tard, bois ça, ça te fera du bien.

    le temps de m'assoir délicatement,puis prendre la tasse et consommera le thé,

    Ayjeres sortir un couvercle

     - des biscuits ,il y en a , dois-je peut-être t'appeler Dark Areis ?

    - Dark Areis... ? encore lui ?  l'ancien ?

    - non, c'est ton nom d'arme confirme Ayjeres.

    -un nom d'arme ? que c'est que c'est ? demande Irack

    - le livre que Imala apporté,nous l'a révélé, remercie ta chienne,elle t'a sauvée la vie.

    « (Cäostey Dogs): épisode n°7:la fin du chien, vraiment (5/6)(Cäostey Dogs): épisode n°8: Révélations (1/8) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :