• (Chiens Croisés) : Élevages de bâtards et de corniauds

    Le projet "Chiens Diversifiés" est aussi associé au projet d'un élevage de chiens résultant de croisements comprenant deux races (le chien "bâtard),à plus d'une dizaine de races de chiens.

    les corniauds se caractérisent comme les descendants de "chiens bâtards",ils peuvent avoir 10 races à 40 races,dans la lignée et du nombre de générations consécutives,le brassage génétique est aussi fonctionnel sur un système de générations.

    Ancêtres: un couple de deux races définis: Labrador retriever,femelle,un père berger allemand, les chiots sont la réunion des deux phénotypes et couleurs des races parentes,le chien à l'avantage d'un génome naturellement instable,un héritage de ses ancêtres,les loups.

    tout les canidés auraient un génome instable,ce qui explique la diversité de la famille du chien,et des variances des phénotypes.

    les ancêtres peuvent comporté entre 4 à 8 individus,regroupés en couple,(4 femelles) (4 mâles),d'un côté,la même de l'autre. (4 femelles),(4 mâles).  pour le chien de race,c'est un pédigree,qui  contient tout les informations,dont "le taux de consanguinité" calculé sur un certains nombre générations.

    Dans le cas,des chiens croisés,on sait qu'ils descendent de croisements impliquant des races définis,le corniaud est un chien qui résulte de tellement de mélanges de races,que cela fait ce qui le rends unique en son genre.

    Unique,car ce n'est pas des chiens consanguins,par conséquent,les corniauds sont des bâtards améliorés,soit des "descendants avancés" dans certains cas.

    Dans les ancêtres: il y a un croisement entre deux races,puis les petits de la mère,qui est ici un labrador,le père un berger allemand,imaginons qu'on garde deux femelles,car elles seulent engendrons des chiots à leurs tours.

    ces chiots femelles,devenu adulte et en age de reproduire,dès 2 ans,chez les chiens domestiques.

    elles sont les premiers "bâtards",les premiers descendants" n'étant pas définis,par une race,ni par un standard.

    la première bâtarde est reproduite à un Alaskan Malamute,la seconde bâtarde sera reproduite,ici à un Akita Inu.

    de ces femelles naissent,deux lignées,on garde encore des femelles,on fait de la sélection que sur le brassage génétique,le mélange des gènes,cela sur plusieurs générations.
    ainsi passe 15 à 30 générations,apparaissent,des descendants,si la convergeance naturel s'exprime,ces corniauds présenteront des points communs avec les races,celle d'un mono-phénotype,qui se transmets à la génération suivante.

    je viens de résumé,le phénomène de convergeance,qui peuvent atteindre,les corniauds avancés,la différence est simple,les chiens croisés,bâtards à corniauds n'ont ni standard,ni race défini,pas de consanguinité,c'est le plus important.  les chiens de races ont un standard,définissant leurs races,ils sont issus de la consanguinité.

    le au plus simple:l'un est consanguin,le second ne l'est pas.

    À l'ère actuel,les chiens croisés pourraient dans un avenir,où les races s'éteindront à cause de la terrible consanguinité,favorisant la mort des fertiles,à la survie des stériles.  les chiens croisés pourraient être des précurseurs de nouvelles races de chiens,les points communs entre la création d'une race et d'une race croisée,sont un commencement par croisement de races,au tout début,le commencement.

    mais les différences apparaissent,quand l'éleveur classique à obtenu trois à cinq individus,correspondant au standard pré-établis.

     dans le cas d'un élevage de chiens croisés,on considère qu'il faut aller toujours plus,dans la Diversité,toujours plus de sangs neufs,d'apports génétiques,en respectant un cycle,de saillie,reproduction,puis gestation jusqu'à la mise à bas,après à un certain temps,la chienne est au repos,jusqu'à ses secondes chaleurs,une même chienne n'aura jamais les mêmes mâles,après le repos,la chienne tombe en chaleur,puis sera reproduit par un nouveau reproducteur. des fusions sont aussi possible,un élevage est aussi sélective,dans ce cas là,,les chiens sont classé par un système de catégories,,de groupes,d'utilités et aussi spécifique au races croisés.

    Une race dite croisé,doit répondre à ses critères:

    1. Ne pas avoir de consanguinité.(typique du modèle sain).
    2. Le plus de polyvalence possible,en terme utilitaire.
    3. résultaient de deux à quatre races à l'origines.
    4. 12 à 15 générations.
    5. Le but,c'est l'Ultime Corniaud,où Chiens qui nous donnerons un rappel,des chiens sauvages.
    6. les Corniauds Ultimes seront des corniauds très avancé,dont les générations,sont  33 à 45 générations de pur brassage génétique.
    7. tout ça,pour donné vie,au variabilis,le chien alternative.
    8. Côté longévité,les chiens doivent atteindre entre 15 ans à 20 ans,certains spécimens dépasseront,les 20 ans.
    9. Côté Solidité et Résistance:les Corniauds Ultimes sont puissants,des chiens robustes,tellement que leur système immunitaire présente une immunisation à la consanguinité,évitant tout les conséquences des ses dégâts.
    10. La nature est souvent la meilleur exemple,et doit être suivis,par tout les éleveurs canins en healthy,la nature en est notre inspiration.
    11. La résistance immunitaire est très importante,peut s'amélioré et au fils des générations,se renforcés.

     

    Certains humains grâce au mélanges des gènes,sont immunisés à certaines maladies,comme le SIDA,quitte à en cité un,dans le cas,des chiens qui résisterait à des virus d'origines canines et d'origine humaine,pourraient devenir une Force,car,aucuns chiens de races ne disposent pas d'immunité,ce qui favorise leur tendance à la maladie,en clair,le chien de race serait un faible,face à un chien croisé,qui correspondrait au robuste d'origine.

    Les chiens croisés ont même aussi dans le passé,était appelé "métis",y compris des mélanges de races,ont aussi donné de curieuses races.

    Bulldog anglais (ancien type) x chien proche des graïoïdes,à donné naissances,au lévriers actuels,par contre,les anciens lévriers présentaient un maigre moindre,ils étaient plus musclés,j'avoue,je les préfère moins maigre,les lévriers.

    le premier berger allemand est proche du berger d'utilité,un phénotype plus naturel,un dos droit,sa morphologie à évolué avec les modifications de deux standards,celui d'utilité à préservé par des éleveurs amateurs,le second à engendré le berger allemand moderne,qui descendant de lignée de beauté.

    certaines races présentent,de la difficulté quand à l'origine,le Dalmatien,tien son nom de la Dalmatie,mais n'en probablement pas,originaire.

    On peut s'accorder sur un point,Races,Bâtards et Corniauds sont tous des chiens qui descendent à l'origine de chiens de types,dans un lointain passé,pour le chien de race,mais qui encore réel,pour les chiens croisés,les premiers chiens sont apparus dans les pays d'Orient,et d'Asie Central,où des momies furent découvertes. à moins,que le chien provient d'un berceau pré-définis,mais lequel,parmi tout ces continents. Ayez une pensée au chiens de ces pays,dont la génétique est plus diversifié,que les chiens d'Europe. je peux cité des races de chiens étrangères sont intéressants,sur le point vue de la Diversité.

    « C'est pas sorcier -AH, LES VACHES !5 MENSONGES sur les DINOSAURES »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :