• (Chiens en séries) : Épisode n°1: Le loup d'Altra

    Aviez-vous aimé le résumé du jeu de rôle,je vous propose une histoire différente,qui vraiment une histoire spécial chiens,c'est pour vous,à tous ceux qui aiment les chiens,que cette histoire est faite.

    "Il y a bien long temps,une météorite vient de s'écrasé,je vivais en ville,au côté de ma famille de humains,je revenais tout juste à pattes d'une virée extérieur,quand je reviens,j’aperçus que les résidences étaient en feu,le feu semblait se mouvoir en effectuant des bons,craignant de se faire encerclé par les flammes,je m'en vais,quand des arbres viennent à tombé,contraint à sauté l'obstacle,j'arrivais en direction de la résidence,quand je découvrais avec horreur,les cadavres sans vie de ma famille d'humain,hé bien,pris de chagrin,je me mis à poussé un long hurlement en levant la tête,ce fut là,qu'un second hurlement se fait entendre,je mis à lui répondre,quand soudain,mon flair détecta un autre animal arrivant dans ma direction,une odeur familière,quelqu'un que je connais m'approchais

    un autre chien vient apparaître,je me retourne et vient le sentir,on se flaire,afin de se faire connaissance,au même moment,en lisant sa carte d'identité de l'urine de l'autre chien,c'était une femelle ,qui devait peut-être cherché de quoi mangé,au même moment,j'interagis alors avec la chienne,avec ma posture de jeu,la chienne vient à imité,et remué sa queue,,je comprenais en remuant la mienne,je prends la décision de montrer à la chienne,les cadavres dans la maison ,au même moment,la pluie vient à tombé,les goutes d'eau viennent éteindre les flammes.

    la chienne approcha,flaira les cadavres et émis trois aboiements,à ma réponse,je la rejoins en répondant par l'aboiement,la chienne vient à se nourrir en première,je l'a laissé mangé d'abord,puis vient se servir après. chez les chiens,l'inégalité est inexistant,on parvient à survivre dans les ruines en se servant sur les cadavres des humains morts,alors qu'on partait sortir exploré la ville en ruine,on approcha d'une rue bordé d'un carfour,on fit un arrêt pour uriné,afin de se soulager et de marquer le territoire,la chienne vient me défié,en simulant une attaque,je réplique aussitôt,et on se prends au jeu d'une course-poursuite,après le jeu,on se retrouve là où une fontaine d'eau,se trouvait,la chienne était attiré et vient s'abreuvé,je la suivis aussitôt,le temps de boire à l'eau fraiche,le temps de se retrouvé dans le dessous d'une maison en ruine,les fondations fut très apprécié de la chienne,mais un jour,elle m'invita à l'extérieur

    - que pense-tu de ce coin pour nos chiots ?

    - je suis partant,pour fonder une famille,cette endroit semble convenir.

    - à l'abris de intempéries et il fait une bonne température,pour infos,je suis en chaleur.

    -  en effet,et de plus,ils seront protéger.

    - vient,retrouve moi à là-bas.

    - je te suis !

    je retrouvais la chienne à l'endroit et on vient à s'accoupler caché à l'arrière des buissons,la saillie se passe très bien et sans encombre,nous arrivons désormais ensemble,nous sommes un couple unis et fidèle,de la vie à la mort.

    Alors que la mère se reposé,j'en profitais d'exploré une étrange forêt de maisons humains,alors que je suivais une piste,je crois avec étonnement,d'étranges créatures,vivant en groupe,ils sont cinq à dix fois plus gros que mon propre poids,j'étais impressionné par ces êtres,quand soudain,sans crié gare,un canidé inconnu me bondis dessus et vient m'attaqué.

    hé ho ! on ne m'agresse pas de la sorte,ça ne se fait pas !,je viens à risposter,grognant et découvrant les crocs,mes oreilles orientés vers l'arrière et d'une posture prêt à bondir,le canidé m'avait loupé de peu,mais je l'ai mordu à l'arrière de sa patte,il revient vers moi en s'écriant

    - ça alors,un chien ! je cherche des loups de partout !

    - qui êtes-vous ? demanda à l'animal.

    - je suis une louve explique l'animal,il y a pas un seul loup vivant part ici.

    - À UN LOUP !  vous êtes un loup.

    - Oui,une louve,je suis bien trop seule,je recherchais des mâles,mais l'absence d'individus appartant au loups,la plus proche ici,c'est celle du chien.

    - normalement,les chiens et les loups sont ennemis.

    - oublions la rivalité,ça n'a plus cours de l'être,je suis consciente d'être en présence d'un mâle,qui m'intéresse bien,je n'ai rien trouvé de mon espèce,à part des chiens,mais une partie était inutile et stérilisé part l'homme;

    - désormais,l'humain ne pourra plus rien faire,ils sont tous morts,la ville nous appartiens,au canidés.

    - si seulement,tout le monde pouvait aussi tolérant que toi.

    - je t'invite dans ma meute,dans ce cas,seule,tu aura des difficultés à survivre,suis-moi,je dois te présenté à ma femelle.

    Après avoir rejoint la chienne,celle-ci fut étonné de me voir débarqué avec une autre animal,mais accepta la louve,dans la meute,elle a plus de chance de vie en meute.

    La nuit commencé à tombé,la louve m'apprends les techniques de chasse,j'apprends que la chienne était Aïkara,la seule femelle qui désiré de ton son coeur et de son âme,ces propres petits,la louve est Keina,c'est son prénom,et s'adapte bien en présence de chiens;

    Lors d'une expédition nocturne,Keina,suiviis de Aïkara et de moi-même,nous retrouvons à la zone de chasse,Keina m'informe que ce sont des cerfs,la louve s'élance en première ,puis suivis de Aïkara,je viens en recours,soutenir les femelles dans la phase de recherche,on en vient en suite à localisé le bon choix,la phase suivante étaient de dispersé le groupe,les chiens utilisent les aboiements pour effrayé le troupeau,un petit faon était au côté de sa mère,la biche donné du fil à retordre en contre-attaquant,j'ai dû dévié de direction,afin que la chienne attire le danger sur elle,puis je profitais de l'aide de la louve,Keina vient de faire s'enfuir le troupeau,et en vient à attaquer le faon,on vient aussitôt à le pousser à s'enfuir,la mère continue à le défendre en nous attaquant,Aïkara en profita d'esquivé un coup de sabots,puis vient vient nous rejoindre,chacun se relayant;je venais toujours en dernière recours,les mâles viennent en dernier,les femelles avant,Keina vient d'isolé le petit faon,,on en vient à l'encerclé qui la phase final,la biche était trop loin,ce fut à moi,de planté mes crocs afin de tuer le petit faon,son corps tomba alors,et chacun vient se servir sa part,le cadavre fut rapidement terminé..

    Grâce à la louve qui nous aidait beaucoup,Keina reçu l'autorisation de se reproduire,elle avait montré son talent de chasseuse,je ne tarderais pas à me reproduire avec Keina,certes,c'était une louve,mais où est la limite entre le chien et le loup,quand les loups sont trop peu nombreux. Aikara donnera naissance à une portée de 8 chiots,Keina engendrera 8 petits,on se retrouve avec deux femelles et leur portées respectives.Keina m'explique,que depuis que l'homme vient de s'éteindre,elle fondera son futur,grâce aux chiens.

    « Berger-lévrier vs Type Araïska7 MYSTÈRES JAMAIS ÉLUCIDÉS ft DIDI CHANDOUIDOUI »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :