• (Healthy Dogs):les limites à définir des phénotypes

    pour vous illustré l'idée,prenez un berger allemand standard,lignée de beauté,qu'es-que sont les aspects extrêmes de son phénotype,si vous ne connaissez rien,vous ne pouviez pas répondre.

    1. la tête de ce chien est plus grosse,elle est 40% de sa hauteur au garrot.
    2. seconde extrême,un dos en forme de pente,dans un angle de 20°c.
    3. des épaules bien trop larges,des cuisses trop larges.
    4. l'arrière des membres,au dessus des pattes,se trouvent,le jarret,qui correspondrait à la cheville humaine,avec le talon redressé,hé bien,ce chien à des jarrets qui ont des mouvements de haute en bas,on dit qu'il a les jarrets qui flagellent,ce n'est pas normal.
    5. autres caractéristique des extrêmes,dans le cas des chiens de races,est la focalisation sur l'apparence,au mépris de la santé,du bien-être de l'animal.  
    6. certaines races de chiens,comme le dalmatien,son fond blanc,est lié à un gène responsable de pelage blanc,génère de la surdité,pour l'husky de sibérie,se sont les yeux bleus et les yeux vairons,qui sont devenu trop courant,les yeux bleus subisent la réflexion des lumières d'un environnement blanc,travaillé en se faisant aveuglé,parce que la sibérie,es un endroit très froid,avec de la glace,de la neige qui est blanc.   d'autres races ont eut pour extrême,la racoucismenent du museau,au point de générer,un museau plat,dit aussi écrasé,le bulldog anglais moderne,est un exemple d'hyper-types extrêmes,une tête énorme,un chien trop lourd,trop massive,un museau trop aplatis,avec des exagérations au détail de l'apparence,en étant contre l'anatomie, elle-même,cette race souffre,de problèmes cardiaques,de problèmes respiratoires,de maladies diverses,associé à une conséquence de son apparence bien trop artificiel,les bulldogs anglais,ne peuvent plus se reproduire par la manière naturel,car le mâle est trop lourd pour la femelle,insimination des femelles,en prélevant les semances des mâles,et naissances des chiots,par césarienne. vous dites "c'est un progrès",je dis "non,ceci n'est pas un chien,c'est un monstre"
    7. Un chien qui à reçu le reccord de laideur,officiellement,fut un chien chinois à crête,honnêtement,le plus moche,entre un chien chinois à crête,et à bulldog anglais,c'est clair le deuxième.
    8. pour le berger allemand,c'est l'avant d'un chien,l'arrière d'une grenouille,cette phrase venant d'un anglais où d'un américain,est juste,car à peu de chose prêt,,ça y ressemble,pourtant,le chien de race est artificiel de forme,à cause de la sélection par l'homme.

     

    La forme des chiens de races,est liés d'une certaine façon,à l'élevage lui-même,je vous révélais,pourquoi,les races modernes,sont tous aussi artificiels et trop extrême.

    le standard de race en fait partie,de la création d'une race de chien,un standard définis "une apparence parfaite,bien souvent,trop artificiel",ils me semblent,que les humains sont ceux qui recherche,le plus atypique possible,le plus extrême,hé bien oui.

    en élevages canins classiques,les races sont devenus artificiels à cause de la sélection par l'homme,la sélection détermine en plusieurs regroupement

    - race - = création d'une nouvelle race,débute au commencement: par un croisement entre deux races de chiens,puis vient en ajouter une troisième,où une quatrième. jusqu'à obtenir le résulta convenant,l'éleveur va alors augmenté la population de chiens du cheptel,par la reproduction,utilisant les croisements consanguins,et les croisements non consanguins,afin d'évité qu'il y est trop de consanguinité. je parle de la sélection sur l'apparence des chiens définis en races,le but est de garder des reproducteurs,femelles et mâles,au fils de croisements,si une nouvelle couleur apparaît,mais plait à l'éleveur,il va alors  tenté de la dévleopper,en utilisant le recours à la consanguinité,permettant de fixer certains gènes,tel que la forme,la couleur,la longueur du poil,et tout les détails du phénotype,en clair,le phénotype apparenté idéal,est un mono-phénotype héréditaire.  de sortes,que les chiots ont la même forme à l'age adulte,que leurs parents.

    je ne suis pas choqué,que tant que la consanguinité ne dérive pas dans l'abus,il faudrait réfléchir un peu plus,si on compare la diversité génétique,entre les chiens de France,où d'Europe,avec les chiens en provenance,de l'Orient,de l'Asie,et Asie Central,y compris,la chine,le japon.  les chiens Europennes ont une diversité inférieur,elles est moindre,comparé au chiens des pays de l'orient,qui ont une diversité génétique supérieur, 

    Au japon où en chine,personne ne prendrais le risque de se frotter les fesses,sur la reproduction en élevages canins,dans ces pays là,très peu de consanguinité est toléré,les croisements ne dérangent aucunement les éleveurs,créant une diversité assez stable,honnêtement,autant les comprendre,car certaines races sont sacrée,sont considéré comment monument sacrée du pays d'origine,je peux cité

    - l'Akita inu,le Shiba inus, mais moins connu,il y a le Kai ken,qui est une sorte d'Akita,de couleur différente,y compris un certain nombre de races naissantes,l'une d'elle,est le Husky de Salkhine,est la seule race nordique originaire de ces pays,il y a un problème,cette race est en danger de s'éteindre

    petites différences notables:

    -l'Akita,le Shiba et races originaires du japon et de chine, ces deux races dans leur pays d'origine,ont une queue en forme de faucille,alors qu'en France,,la queue est enroulé (qui provoque une déformation des os de la queue, allez les vertèbres prenez plus cher).

    le peu de consanguinité explique la longévité des chiens de races,de ces pays,et puis pourquoi préférez-vous

    - des chiens malades à cause d'une déficience immunitaire,causé par l'inceste de masse,qui vivront pas plus de 5 ans,dans le futur,à cause des formes exagérament artificiel,et une sélection trop dans les extrêmes.

    - la sélection en élevage canin moderne,est celle des extrêmes,si vous retirez

    - la consanguinité

    - le standard de race

    - l'extrême de la sélection

    d' ajouter à leur place

    -  la sélection du caractère.

    - la sélection du comportement du chien

    - ces deux sélections n'existent plus en élevages canins classiques.

    de plus les hypers-types peuvent être beau,mais peuvent s"avéré encore plus chers que leur propre apparence,je conseillerais au futurs maîtres,au futur éleveur,d'aller choisir le naturel   l'artificiel,s'ils tiennent à leur argents,leurs économies.

    le variabilis ne doit donc pas avoir les problèmes des races actuels,et encore moins de générer des races.

    « L’Histoire Vraie de l’Homme qui a Passé 18 ans Dans un Aéroport Wildcraft : Actus »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :