• (Healthy Dogs) : nouvelles sur le Varisk Kün (3/3)

    le projet du familiaris alternative,se base sur un concepte d'élevages canins en opposition avec les élevages canins classiques.

    Les distinctions d'un élevage canin sain  vs élevage canin classique.

    Elevage canin classique:

    - Chiens: 100% chiens de races (définis en race)

    - Reproduction par consanguinité de masse.

    - Standards définissant les races

    - Formes: Hyper-types

    - Sélection: l'extrême.

    - immunité : le plus bas possible.

    Elevage canin sain:

    - Chiens: 100% chiens croisés.

    - Reproduction: Brassage Génétique exclusive.

    - Standard: absence.

    - Consanguinité: absence.

    - Formes: Plusieurs phénotypes acceptés,(hors hyper-types).

    - Sélection: normal,prends en compte,la sélection du caractère et du comportement.

    - immunité: le plus élevé possible.

    En terme d'immunité,il s'agit bien sûr,de la résistance au virus,dans le jeu d'élevage "Dogs Worlds" plus l'immunité sera important,plus,il va être amélioré et se renforcé,additionnant avec possibles mutations d'origines naturels.

    Imaginez le scénario suivant:

    - un groupe 1: 3 bergers allemands standard,  le groupe 2: sont des types bergers-loups (mi type wolf/mi type berger),au nombre de trois. dans Dogs Worlds,un test virale est fait sur les chiens eux-mêmes.

    la première expérience concerne les pure-races,résultant de consanguinité,sur trois bergers allemands testé,le scientifique à préparer une système de protection et de sécurité,le virus utilisé était la rage modifié en laboratoire. à avoue de juger,de l'expérience qui à mal tourné.

    "Il y a très long temps,affirmait un étrange inscription,une expérience mené en laboratoire,sur la résistance au virus,fut pratiqué.
    un scientifique aurait réuni deux groupes de chiens:

    Premier test: les bergers allemands
    le scientifique avait modifié volontaire le sérotype n°1,responsable de la rage,utilisant ce virus,l'homme contaminera les trois bergers allemands volontaires.
    la suite sera de laissé le virus incubait assez long temps,mais le scientifique testera le virus sur le second groupe.
    le deuxième groupe était des chiens croisés,résultant de type berger et de type loup,ils ne sont pas consanguins.
    le virus sera utilisé sur l'environnement,des chiens croisés

    Seconde test: exposition au virus
    le scientifique implique de prendre un risque,en faisant entré les trois bergers allemands infectés,tout se passait bien,jusqu'à que les chiens consanguins
    viennent à tomber malades plus rapidement,que prévu.
    alerté par des aboiements,le scientifique accourt,il voit deux à trois bergers allemands se retourné et l'attaquaient aussitôt.
    les demi-bergers,en simulant des attaques,parvient à distraire,les chiens contaminés,permettant à trois humains d'abattre deux bergers allemands contaminés,puis le troisième vient de s'enfuir,en brisant la fenêtre.

    - j'ai dû faire une erreur,dans la modification du virus admit le scientifique
    - ne vous blâmé pas,le virus a joué avec vous.
    - c'est étrange,les chiens croisés n'ont pas la maladie.
    - c'est bien ce que je pensais,admit le scientifique,en révélant une information

    Avant de faire l'expérience,il vérifié les gènes de l'immunité,les bergers allemands consanguins à avait tout d'identique,leur immunité est anormalement basse. dans le cas du second groupe,les bâtards présentent des gènes différents,puisqu'ils résultent de brassage génétique,leurs immunités en conséquence,était plus élevé.
    curieusement,le test sera reproduit deux nouvelles fois,les conclusions
    le confirme,le scientifique lors de la révélation,au côté de ses collègues,seront assaillis par des bergers allemands inattendus émergeant du sol,et attaquant les humains.
    un des humains à identifié qu'ils s'agissait des corps qui viennent de revenir à la vie,quel modification ce maudit virus a-t-il pris,le scientifique pour sa part,aurait fuis,et réussi à chercher de l'aide,au côté des demi-bergers et demi-type loups.

    à son retour,le scientifique se rendis compte,que le virus avait muté plus vite que prévu,des humains infectés furent perdus en ville,deux humains ont était mordu,de ces deux infectés,une pandémie envahira la ville,les morts revenait à la vie,les seuls survivants étaient des personnes immunisés,qui furent contraint de tuer leurs propre chiens,ayant contracté le virus,bien que l'erreur fut reconnu,le scientifique voyant les conséquences,affirme
    - j'ai espère,que je n'ai pas crée pire,que je le pensais
    - les virus évoluent contre toutes formes de déficiences,y compris une immunité basse.
    - vous venez de parler ? s'écria-t-il.
    les chiens croisés viennent à s'assoir,le scientifique identifiera l'apparition,d'un chien immense,d'une certaine beauté,avec un aura de bonté,associé à quatre paires d'ailes d'un blanc pur,une auréole au dessus de la tête.
    - je suis un ange,répondit-il,je m'appelle Kuä,je me dois de protéger,défendre,et aider les humains à régler,parfois,leurs conneries dépassent toute limites imposé par un divin.
    - vous êtes au service d'un dieu
    - Oui,effectivement,les chiens sont les messages des deux mondes,j'apprécie bien,l'arrivée de ce virus,espérons qu'il va nettoyé les villes,de ces chiens trop fragiles.
    - la nature est cruel
    - seul l'homme l'est répond le chien croisé
    - les humains sont des meilleurs en cruauté,en effet,es-que cela va duré long temps.
    - normalement,les virus attaquent,jusqu'à plus personnes de disponible. admit la chienne.
    des chiens qui parlent,ils ne manquaient plus ça,cela paraitrait logique.
    les chiens sont les messagers du monde des morts et du monde des vivants."

    final du récit

    « (Healthy Dogs) : nouvelles sur le Varisk Kün (2/3)Il Témoigne au Procès de Ses... Assassins (BULLE : C. Franklin) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :