• Ma version du zombie en version réaliste (1/7)

    Personne ne peut envisagé de manière réaliste et rationnel,les morts-vivants.
    les guérisseurs sont que des humains comme tout autres,j'ai souvent entendu des récits horribles de guérisseurs qualifiés de mauvais,pour les actions inhumains.
    Un guérisseur à accepté de se confier,en évoquant le seul cas où un humain à était zombifié par un zombie réel.
    "il est très facile d'écrire,d'imaginer des récits sur les morts-vivants,mais les zombies sont associé au histoires qui font peur,en clair,ce sont les idoles des Films d'Horreurs,en plus d'autres diverses monstres, pour un monstre,le zombie est à un monstre différent".
    - Pourquoi considérez-vous qu'un zombie est bien un monstre ?
    - dans les films d'épouvantes,c'est le cas,ce sont bien des monstres,par contre,je ne vois pas comme,il gère l'imitation de la dégradation des corps.
    -tu veux dire,que la vitesse ?
    - Oui,ça va bien trop vite,et de plus,si j'envoie un zombie mordre un humain,sur trois essais,un seul sur trois,le zombie aura mordu l'humain.
    - avec un zombie affamé ?
    - hé bien,le zombie affamé,s'il est seul,fuira les humains,préférant la viande animalière,dans le cas de famine au sein d'un groupe,les zombies vont se manger entre eux,que de risquer leur vie à manger un être humain.
    - l'humain est bien trop dangereux où es-ce qu'ils ne sont pas de leur goût ?
    - ce n'est pas une question de goût,mais de danger en vérité,ceci dit,ça n'a jamais empêché un mort-vivant de venir vers les vivants,sans spécialement les attaquer.
    Le guérisseur décide de me faire entré dans un bâtiment.
    je décide à m'intéresse au différents morts-vivants élevaient,j'ai vu,que tout était amélioré,là deux hommes ont ramené un zombie très énervé,je l'avais vu,se défendre.
    - Faites attention à vos gestes,une morsure,soit vous êtes mort où infecté
    - le virus,il me semble,que ce sont des guérisseurs qui l'ont créer
    - Oui,mais je n'ai pas participé,un élevage de zombies est bien plus difficile qu'un élevage de chiens
    - les chiens,c'est du facile,les zombies sont en difficulté hard.
    - Si on est pas habitué
    - Aïe ! il m'a griffé !

    le mort-vivant vient de frappé en griffant le visage du deuxième homme,le premier vient à l'attraper,et commence à le plaquer à terre
    - Arrête ça ! tu n'as pas attaqué
    - ce n'est pas grave,fit le second
    - au contraire,va soigné la blessure,où elle s'infectera,le virus zombie ne pardonne jamais.
    c'est là,où je me rendis compte,que le second humain commençait à s'énervé et à commencé à violenté,ce qui favorise ma colère,le guérisseur surprends,et intervient
    - vous voulez risqué une morsure,vous êtes devenu fou ?
    - non pourquoi ?
    - la moindre violence augmente les chances de se faire mordre.
    - jusqu'à présent,je n'ai jamais étais mordu.

    le mort-vivant était encore plus énervé qu'avant,il ne tardera pas à se redresser,en grognant après les deux hommes,je le vis hésité
    " fais-le" murmurais-je, donne lui une bonne leçon."

    le mort-vivant se mit à pousser un cris désagréable,puis vient à sauté en faisant basculé à terre,un des deux guérisseurs,le mort-vivant se mit à mordre l'individu en arrachant un bout de chair à l'épaule.

    - il m'a attaqué ! s'écria l'homme
    - ne vous croyez jamais plus fort,qu'un zombie,car il est plus fort
    - faut-le tuer
    - tu crois que tuer un zombie qui se défends,c'est justifié ?
    - non,ce n'est pas bien de cibler un cadavre.
    - Grr ! va-t-en !
    - j'ai rêvé où il m'insulte là ?

    - insulté ? pas si sûr que ça,j'estime que tu l'as mérite,ta première morsure lâcha le guérisseur mort de rire.

    Mise à part un moment d'hilarité,je vis le mort-vivant furieux,passé en état d'anxiété extrême,au point de s'enfuir,le guérisseur m'invite à le suivre,je décide de suivre le mort-vivant en état de panique,celui-ci était bien en extérieur,il s'est arrêté,car une clôture était bien présente,il ne pouvait pas passé,c'était fermé à clef,et la clôture était renforcé par des grillages coupants,associé à avec un effet électrique.
    certains endroits étaient dépourvu d'électricité,c'était la zone d'élevages,avec les zones extérieurs,on appelle ça des parcs externes.
    le mort-vivant resté toujours au niveau du portail,je l'observais,j'étais assise sur un banc,un guérisseur revient vers moi
    - l'homme à eut de la chance,ce fut une morsure sèche.
    - sans salive,tu veux dire ?
    - en effet,mais pourquoi,celui-ci fait toujours ça.
    - il semble attendre quelqu'un où quelque chose.
    - jours où nuits,il fait la même à chaque fois,après,il s'électrocute avec la clôture.
    - parce qu'il ose y touché ?
    - Oui,je l'ai même vu tenté un escalade,se prendre trois décharges,j'ai dû intervenir.

    le mort-vivant ne tardait pas à émettre une longue plainte,le cris m'intrigue,je continuais à l'observer,je sortis de mon sac,un sac en papier,je viens à l'offrir au cadavre réanimé,celui-ci vient à approcher.

    « (Dark Days Mysteries);Enquête à Avalan (4/10)Ma version du zombie en version réaliste (2/7) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :