• Varïsk Kün :Breeding cross-dogs: (6):Alternative Breeding Soluce

          "il fut confirmé par les scientifiques ,trop de consanguinité conduit à une stérilité bien réel,  qui ici nuirait à la reproduction du chien de race et causera la fin du chien de race moderne du terme".

     Nom: chien de race,  aussi appelé pure race:

    - l'élevage canin s'est jeté à corps perdu dans une mauvaise protection du chien ,je ne parle

    pas de race, mais de l'espèce canine,  ici je parle du chien domestique formant une sous-espèce du loup gris.

    tout les chiens ,pure races et croisés de races appartiennent à l'espèce "canis lupus familiaris" ,il est stupide de vouloir pérennisé la consanguinité, 

    quel sont en les risques si jamais ,l'élevage ne veut pas changer est

    en sera le prix du mépris et de la haine est que

     l'élevage perdra 442 races de chiens, en croyant protégé alors qu'ils les détruisaient sans avoir pleinement conscience.

    le LOF perdra aussi son utilité de protection du chien de race, le club de race aussi serait atteint,  le standard de race aidant à la destruction par une généralisation des formes les plus artificiels possibles, va agendé des complications en santé et en bien être du chien,

    trop de consanguinité, aucun sang neuf,ni apports génétiques se traduira ici par l'arrêt définitivement de la reproduction, cela atteindra les expositions canines, la lignée de compagnie, atteindra les concourts canins spécifique au chiens de races,

    un éleveur dépense 2000 euros pour une participation à un concours, au quatre coins du monde ,avec des chiens de plus en plus fragiles, qui résistent moins en moins au maladies.

     

    le problème ici est la santé du chien,   selon les scientifiques,  le modèle d'élevage animalier

     actuel est mauvais, sera à l'origine de futur pandémies.

    PS : chers visiteurs, au Anciens qui visitent le blog, vous souvenez de la théorie "de la crainte virale ?"

    - elle s'appelait "chien de race ,tous bombes-à-virus",    en parlant de la crainte concernant certaines virus qui peuvent atteindre le chien,  il y a pas que la rage classique, ce trouve aussi une variante de la rougeole,que le chien peut transmettre, mais celui qui fait le plus peur c'est celui de la rage.

    j'avais évoqué le risque avec le virus de la rage classique, le sérotype n°1, qui en imaginant; un élevage moderne (trop standard, trop consanguin, trop extrême) ,que me basant sur la baisse des défenses immunitaires dû à la consanguinité,   les défenses immunitaires sont les globules blancs (macrophages, lymphocytes, B,où L ,des globules blanc chargé de produire des anticorps qui se logent sur le pathogène, le macrophage mange le pathogène, mais montre deux éléments du virus ici, responsable de l'atteinte au cellules, d'autres globules blancs vont détruire les cellule défectueuses)

    vous comprenez que ce mécanisme est aussi là ,chez le chien domestique,  mais que donn un système qui perd en efficacité, l'immunité qui disparaît au profit de la fragilité de plus en aggravé.

    " les maladies sont les conséquences de la baisse de l'immunité,  qui en temps normal respectent

    - l'age

    - la croissance ,: du bébé,au petit chiot,au chiot de deux mois, au chiots de 6 mois

    en passant à l'age adulte, jusqu'à sénior

    -l 'age du chien fut autrefois mesuré par x 7,  elle est maintenant passé en x6  (voilà un changement

    -le standard de race n'est pas durable:  sa protection fut réalité à partir du XVIe (15-16 ième  siècle) ,la protection d'une race de chien disparaît, avec l'apparition du Livre des Origines Français (LOF) ,en 1995  (soit 5 ans après l'autorisation de la consanguinité en élevages canins)

    point vu scientifique:

    -  juger un chien sur son apparence est la façon la plus stupide de sélectionné et reproduire des chiens,

    - on devrait reproduire "que les chiens qui ont un travail", pas ceux qui paradent débilement

    la lignée de compagnie est ici pointé du doigt, voici pourquoi ?

    1. Sur-artificialiation du phénotype d'une race
    2. un exemple évocateur
    3. le bulldog anglais n'était pas aussi artificiel par le passé,il était différent de l'horreur crée par le standard de race extrême;
    4. cette race est"même trop artificiel," on ne peut reproduire normalement cette race (plus faire de saillie, mâles trop lourd),  on peut plus faire naître naturellement des chiots, ils naissent que par césarienne.  (tête trop grosse pour passé à travers le détroit pelvien de la mère).
    5. l'hyper-type ici à évité, homozygote définis des chiens porteurs sains et des chiens atteints ,tout le contraire de ce que vous croyez.
    6. la consanguinité provoque bien une augmentation de la fragilité ,et augmentent les risques "de vecteurs" plus élevé, car les chiens de races tombent facilement malades.
    7. il faudrait ici ,refaire ce qui n'est plus fais depuis 200 ans d'élevages, c'est depuis de 1880 ,que le chien de race est privé de sang neuf et d'apport génétique extérieurs jusqu'à stérilité.

     

    il est temps de regarder du côté des autres élevages animaliers: la crise du COVID-19, à généré des changements dans certains élevages animaliers du secteur,,dans les autres éleveurs,les croisements entre races refont leur apparition, tout est mieux et meilleur

    en évitant la consanguinité et croisant les races, il y a que des avantages à en tirer et en profiter, puisque l'élevage canin est aveugle par sa cupidité, nous profiterons de choisir celle qui en parviendra à assuré un futur à l'espèce canine.

    - sans consanguinité, pas de ses problèmes,pas de ses défauts

    - que des croisements entre races, apporteraient que des avantages

    - des phénotypes multiples pourrait attiré d'autres personnes, qui recherchent un chien idéali

    pour l'utiité

    - l'utilité ne veut rien d'artificiel ,que du non artificiel.

    - en apprenant à redécouvrir les avantages des mélanges entre races,  je créerais une race croisée à mon nom  (en hommage à ma famille,où à la ville où je vis, du nom de Léognan).

    J'espère pouvoir encouragez les personnes qui désirent fonder ici un élevage canin qui ici respectent trois règles simples en reproduction et en sélection

    1. -Aucune Consanguinité- : est à l'origine du nom "Healthy " signifiant "sain ", ce mot est ici au sens "sans consanguinité".  (un élevage aura le titre Healthy, s'il y a 0% de consanguinité).
    2. - Aucun Standard utilisé: bienvenu dans l'idée plus archaïque de l'élevage canin,une race, plusieurs phénotypes au lieu d'un.
    3. - Aucune extrême-:  permettrait  la diversification et multiplication des caractères différents ,est ici très recherchée.
    4. - Mise en place d'une Société Cynologique destiné aux Chiens Variants,
    5. - idée d'un Club Canin spécifique (Varïsk Kün Canine Club),
    6.  qui pour l'instant aura la charge de la Reconnaissance du Chien VSK, en respectant les trois règles de bases.

    les chiens qui seront reconnu

     -n'appartiendront pas spécialement à des pure-races, mais à des chiens issus de croisements, sous le nom de "races croisés".

    qu'attendez-vous ?

     -aucune race moderne ne possèdent les avantages multiples,du chien croisé, car ils commenceront avoir de la vraie valeur.

    + aux éleveurs canins:

    - vous y mettrait quand vous coulerez (votre consanguinité perdra la valeur)

    « Varïsk Kün :Breeding cross-dogs: (5): (A) vs (B): classic élevage/vs non classic(Cäostey Dogs): épisode n°3: Culte Caché (4/6) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :