• Varïsk Kün Project: appronfondir d'avantage (2/10)

    Ce que j'ai toujours dis, chers visiteurs,qu'importe votre age,vous devez tous savoir,que l'élevage canin healthy,est bien un projet "le plus sérieux" que vous l'imaginez.

    Dans le forum: se trouve une discussion "Varïsk Kün Canine Club" (V.S.K.C.B)

    où nous parlons du sujet réel, lié au projet "canis variabilis".

    Je vous ferais part de nouveautés à venir.

    Quelques rappels de l'élevages canins sains:

    1. (Potentiel Génétique): sera efficace,plus il y aura de croisements entre races,plus cela sera mieux,pour le sang des chiens diversifiés.
    2. (Anti-consanguinité): l'interdit s'ajoute,à que l'éleveur(se),doit accepté les deux contraintes, "aucune consanguinité accepté, pas même toléré",  on n'accepte pas non plus,"le standard de race",en raison des conséquences graves des hyper-types. (on prends au sérieux)
    3. (Multi-Phénotypes,pas qu'un seul phénotype):les chiens variables,devraient avoir une large diversité d'apparences,de formes,de tailles,de corpulence et d'utilités diverses.
    4. (Utilité du chien): la lignée "dit de travail" doit être sélectionné,et formé,cela débute par l'apprentissage,là aucun secret,c'est dû dressage. la lignée dit "de beauté naturel", impliquera les plus beaux chiens croisés des variabilis, pour évité tout risque, un modèle dans un concours spécialisé" chiens croisés",sans consanguinité entrera en vigueur (avec l'anti-standard,bien sûr).
    5. lignées externes: les races croisées peuvent avoir des noms précis,une identité propre,avec des possibilités de croisements entre races, étant donné que la FCI ne reconnait que 442 races de chiens.
    6. Si on se tourne vers les pays étrangers:on voit des différences de certains des pays non européen,comme l’Angleterre (qui à parfois la mauvaise idée,de copier les français,qui sont de mauvais exemple à suivre), il y aussi l'Amérique du Nord,où du l'Amérique du Sud,on voit des différences, le variabilis sera donc possible,d'être exporté sous conditions réservés,non là on plaisante pas avec l'anti-consanguinité.

     

    Selon vous,pourquoi l'élevage canin moderne ne veut pas changé ? voici ma nouvelle théorie officiel

    -1.Le Chien de Race se vends trop bien, ma petite dame.

    -2. Les Hypers-Types sont attrayant pour l'oeil (Rendons tous les chiens primitives artificiel)

    - 3: Le plus de consanguinité possible pour le chien de race.

    J'ai oublié de rappeler,que la pratique de la consanguinité du chien de race à des conséquences qui portent à atteinte

    - au dévleoppement naturel de l'animal  (sa biologie)

    mais aussi porte atteint à l'anatomie du chien (,le chien de race peut souffrir de diverses problèmes,qui touche,la masse musculaire,les ossements,les organes,les reins plus graves,où y compris à des formes mortel)  ajoutez à ça,des malformations "dont de ceux qui sont invisible"

    là on a le principe du chien-zombie avec le chien de race "souffrance donné = souffrance rendu".  traduction: si un jour,vous avez du mal,où fait souffrir quelqu'un où même des animaux,voir si l'un d'eux meurt,son esprit reviendra vous faire regretter,la souffrance que vous aviez fait".

    - par le passé,le chien fut l'animal le plus utile dès son apparition,pour moi,l'élevage canin à commis des erreurs et les quels, analysons-les.

    Erreur de l'élevage canin moderne:

    -N°1: de croire que chiens de races les plus consanguins,sont les plus protégés

    -N°2: ils utilisent trop de consanguinité,ça s'est un fait depuis long temps même.

    -N°3: Trop de Chiens Homogènes (des chiens bien trop parfait,pour être honnête)

    -N°4: Trop de focalisation sur l'apparence (disparition de deux sélections indispensable)

    -N°5: l'erreur fatal: l'élevage canin moderne,à supprimer la sélection du caractère et la sélection du comportements (après ce sont les maîtres qui ont plein les bras).

    Mobile de cette anti-chien généralisé:  l'argent lui-même.

    Pourquoi est-il est important,voir "urgent" de préserver la diversité génétique" ?

    l'explication de Arees :

    - Je commence par le chien de race,selon mon avis,il doit être le mauvais exemple par excellence, j'ai dessiné un berger allemand,en suivant un standard,le berger allemand moderne présente un hyper-type évidente,de larges épaules, des cuisses trop larges,avec un trouble de la coordination,montré un berger allemand moderne en exposition à un vétérinaire,il vous dira "ce chien n'est pas normal,il a les jarrets qui flagellent"

    - Arees,ça veut dire quoi,des jarrets qui flagellent ?

    - cela se passe à l'arrière du chien,du côté des postérieurs,cela provoque un mouvement des jarrets en haut en bas, c'est typique d'un trouble de coordination",  le labrador souffre de tares oculaires,le dalmatien souffre de problèmes,ajouté à un risque de surdité dû à son pelage blanc, le sharpei ,chien de race à peau plisée,souffrent

    - de problèmes de peau confirme Vernen,comment peut-ton simplifier le mot "hyper-type" ?

    Arees affirme

    - il y a un tas de chiens de races,qui sont des exemples,de hyper-types, le bulldog anglais,dans les vieux livres,ne ressemblent jamais à cette "chose" hideuse,ce n'est plus un chien,j'y vois un monstre, tellement la race est devenu excessivement l'aide.

    - Justement,expliquez nous en résumé,comment-il devenu ainsi ?  car il y a des bêtises

    qui sont dit qui sont infondée.ajoute Lartz.

    Arees accepte:

    - voici un dessin de l'ancêtre du bulldog anglais

    - il était plus grand,musclé,au membres plus long,à la queue en sabre fine, des oreilles droites,et un museau plus long ?

    - il est de forme carrée ce museau avoue Lartz

    - Oui,mais en version longue avoue Arees,la race fut crée pour être un chien de combat,où les chiens affrontaient des taureaux,jusqu'à l'interdiction des combats de chiens,l'élevage à repris une sélection de la race,qui perdis alors son utilité,en parallèle,on commence à artificialisé la race,en réduisant la longueur du museau,jusqu'à "une tête proche de Old English Bulldog" (certains passionnés ont recréer cette variante,ça devrais vous intéressez)

    celui-ci fait une pause,Vernen ajoute

    - le standard de race fut aussi modifié trois fois d'affilés pour la race,on passe à un résulta de plus virant à l'hyper-type

    - cela s'est-il fait rapidement où progressivement ? demande Lartz

    - progressivement confirme Aurtan

    Arees répondis

    - un peu des deux pour être sincère,la consanguinité fut autorisé en France en 1990,les éleveurs reproduisaient déjà "des hyper-types"un peu avant, au fils du temps,le bulldog anglais devenu un petit chien,à la tête énorme,au museau trop extrême, des membres si court,un poids très lourd pour les mâles,  les femelles ne supportent plus le poids des mâles lors de l'accouplement,reproduction par l’insémination artificiel et naissance des chiots par césarienne,  car les chiots ont une tête trop grosse, pour sortir par l'étroit pelvien de la mère.

    - Beurk ! c'est ignoble, mais qui sont les coupables ?

    - Les éleveurs en premier,ils ont suivis le standard trop au pied de la lettre,second coupable,les croisements consanguins, celle d'utilisé la consanguinité reproductive notamment,et la sélection de l'extrême,.

    - Je comprends le refus pour le variabilis,cette histoire d'une race de chien,illustre bien le risque des hypers-types avoue Lartz

    - effectivement,mais et le berger allemand ?

    - ici vous le premier berger allemand officiel "horand von craft" et ici le berger allemand moderne", ressemblance: aucune. 

    - le premier berger allemand,me fait pensé une sorte de Malynand s'étonne Vernen

    - Malynand Shepherd là c'est une race croisée.

    Arees confirme en souriant,Vernen fit venir des bergers malynands,des bâtards résultant de bergers allemands et de berger belge malinois.

    - En effet,ils ressemblent au premier berger allemand admit Lartz

    - c'est normal,je sélectionne les chiens à dos droit,tout chiens ayant un défaut est un porteur,pas un travailleur, là si je parle de défaut,ce sont de ceux dont on ne veut pas.admit Vernen

    - Les défauts de la consanguinité,je présume ?

    - Oui,la consanguinité est associé au défauts en healthy, le chien de race le prouve admit Aurtan.

    - Bien plus que de simple défauts,admit Arees, je précise un détail,Lartz parle nous des premiers croisements.

    - ils ressemblaient à un mix des deux races initiales

    - moi aussi avoue Vernen.

    Aurtan confirme et informe le groupe de la fausse croyance.

    "Que soit-disant en croisant deux races différentes= des chiots croisés,  que même en réutilisant les pure-races elle donnerait vie qu'à des bâtards,  ce qui est vraiment stupide à y croire en ça.

    Vernen,Lartz,Arees et Aurtan ont même éclaté de rire à cette fausse théorie,celui-ci va cherché des chiens

    - ça peut se démentir par la biologie,les éleveurs sont des cancres en biologie,je ne vois aucune possibilité

    - où veut-tu en venir ?

    - ils ont était de mauvais élèves, c'est plus probable, Arees à toi l'honneur de démonté cette théorie

    Arees accepte:

    - je reproduis une femelle "labrador"  avec un mâle berger allemand,  tout se passe dans l'organe reproducteur,appelé l'utérus de la chienne,avec des trompes menant à des ovaires,la chienne libéré plusieurs ovules,qui sont fécondé au niveau de la trompe,où la rencontre possible.  à l'échelle des gènes, la moitié viennent de la mère,l'autre moité du père, qui fusionne avec les ovules,les spermatozoïdes qui ont victorieux avoir atteint les ovules,perdront leur flagelle (une sorte de queue),une sorte de graine,dans l'ovule, ainsi les deux gènes se fusionnent à l'échelle génétique, oui,les gènes se combinent,la chienne passe en gestation de 60 à 63 jours (durée normal),  jusqu'à la naissance des chiots, imaginons que je fais le nécessaire pour aidé la mère en cas "de surplus de chiots",mais faire les étapes,à 2 à 3 mois,on peut remarquer,les chiots ici sont bien des bâtards, mais uniquement "la portée en est", non ,aucun risque d'avoir des bâtards sans recourir au croisements,pour infos.

    Vernen affirme

    - je l'ai fais plein de fois,que du mensonge cette théorie, si je croise un berger allemand avec un berger allemand donnera des bergers allemands, même si l'un des reproducteurs à servis pour un croisement ultérieur,les croisements entre races de modifie en rien "la génétique des pures races", ce sont les bâtards,qui sont ici une combinaison entre deux races de chien,soit un peu à l'image du métis.

    Lartz affirme

    - en parlant de métis humain,justement,on est tous des métis à juste titre,hé bien le chien bâtard existe que s'il résulte d'une reproduction entre deux parents de deux races différentes , sinon c'est un pure-race, qui résulte d'une reproduction des parents d'une seule et même race.

    - c'est plus compliqué que je ne le pensais,avoue Arkkan étonné.

    - Fascinant.

    - En clair,la théorie dont Aurtan à parler,trop d'éleveurs canins modernes y crois,alors que les scientifiques la déclare "la fausse théorie d'infondé", faut pas déconné,les chiens sans races ne sont pas des alienes tout même !

    le propos moqueur fit rire tout le groupe,Arkias affirme

    - entre un pure-race homogène et trop chère, j'ai une préféré pour le berger-terrier,ils sont hétérogène,mais ils sont plus robustes.

    - cela dit, les humains, craignez que trois choses

    - Craindre la Consanguinité, Craindre le standard de race et Craindre l'extrême des hyper-types (où phénotypes trop artificiel).

    - As-tu une dernière révélation sur la consanguinité ?

    - elle bloque l'évolution du chien de race, "à jamais le chien de race n'évoluera ", alors votre avis.

    - Ignoble l'élevage canin moderne,mais là c'est la goûte d'eau qui fait déborder les vases,je vais les aller en faire voltiger quelques uns

    - Je crois que cela l'a énervé,je vais l'apaisé

    - Désolé,mais c'est bien la triste vérité du chien de race,pas de dévleoppement,pas d'adaptation,pas d'évolution

    - et plus de naissances,mais là, ils recréeront comment leur races une fois celle-ci éteinte ?

    - ils nous pourront plus,car les chiens des refuges,sont tous stérilisés par l'homme,là les éleveurs regretterons d'avoir seulement d'avoir tuer "des races de chiens",mais celle d'éliminé une espèce entière,là si on laisse la stérilisation artificiel faire,c'est la fin de l'espèce du familiaris moderne ! on va du redémarré de zéro au final,le chien sauvage est un coup,une bonne option,pour ma part,je refuserais

    - qu'on pollue le sang des chiens par l'inceste

    - pas touche à la diversité !

    - que peuvons-nous faire pour "sauvé le chien de race" ?

    - les croiser est l'unique solution possible,tant qu'ils ont encore là,les gens n'ayez plus jamais peur des croisements entre races,elles donnent que des Avantages,pourquoi les refusez ?

    avec elle des avantages à 100%

    - adaptation,dévleoppement normal des chiens, et même l'évolution ! (l'anti-consanguinité est pour aussi ces raisons l)

    « Varïsk Kün Project: appronfondir d'avantage (1/10)Varïsk Kün Project: appronfondir d'avantage (3/10) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :