• (Varïsk Kün): Régler les problèmes inter-élevages

    Pour vous faire mieux comprendre cette arcticle,revenons au bases d'un élevage canin.

    - l'apparition des premiers chiens dateraient de 12.000 à 14.000 ans. en terme d'apparences,les premiers chiens étaient des corniauds,de taille moyenne,évoquant le chien sauvage (le dingo où le chien chanteur).

    - la phase suivante correspondant à la Diversification,qui fut très rapidement,différents chiens de types seraient apparus,considérez-les comme "comme les premières races",la différence de cette période est "que les élevages reproduisent,et obtenait une nouvelle race en croisant de deux races,puis ajoutez d'autres au fils de la descendance,à partir de chiens de types lié à des régions et lié à des localités,pas de consanguinité,et pas de standard,puisqu'il n'existait pas. cela va duré jusqu'à voir une explosion de diversité,un nombre impressionnant de races de chiens sont apparus.

    - la seconde phase est celle où le standard de race fut inventé,y compris appliqué,avec l'autorisation calamiteuse de la consanguinité en élevage canin,initialement,tout les éleveurs devaient respecté et appliqué "la limite des 25%",ainsi "les deux croisements,les "consanguins" et les non consanguins". jusqu'à la phase de modernisation,qui supprimera les apports génétiques extérieurs" en favorisant "l'abus de la consanguinité",ainsi appelé "consanguinité de masse" eut lieu sur un peu plus de la moitié de 100 ans d'élevages.

    - À la consanguinité de masse (allez consultez les articles sur cette pratique,pour être au courant,dans (Recherche). si on additionne des standards devenant "extrême" recherchant non seulement des formes belles,mais en plus artificiel possible,cela favorise "les hyper-types",définissant des formes trop extrême et trop artificiel,pour qu'elle soit durable sur le long terme.

    Au sujet de l'élevage classique,si vous croyez,que tout les éleveurs s'entendent,hé bien,comme ce sont des humains,la réponse est non.

    - il y a les préférences pour les uns (comme un chien proche du wolf-like,d'où type wolf).

    - il y a ce qui veulent que gagner des prix et des titres pour leur race favorite (comme le berger allemand moderne où encore le saint-bernard qui était différent à l'origine,pareil pour le golden,le bulldog anglais,le samoyède était brun avec tâches jaunes à l'origine.)

    - il y a ce qui travaille sur l'aspect utilitaire des races de travail,le berger allemand d'utilité ne ressemblera jamais à celui d'exposition.

    -il y a ce qui préfère "des formes atypiques" au point de mettre en danger "la santé de l'animal( ex:nez écrasé,peau trop plissé,où encore,une queue en tire-bouchon déformant les vertèbres.)

    - il y a ceux qui sont contre les "hyper-types",qui faut à tout prix "éviter de choisir des hyper-types.

    Vous aviez compris,que le standard n'est pas seul à déterminé la forme et l'apparence d'une race,en fonction des groupes qui entre en conflits,puisqu'il est naturel,pour des humains de se chercher en permenance,voir de provoquer,reprocher,et favorise un phénomène de conflits sous la forme de dispute,sans accords,les groupes humains ne feront que continué,jusqu'à que les autres craquent et passe à l'acte.

    de l'autre,vous aviez les scientifiques qui reconnaissent

    - avoir commis une erreur,en autorisant la consanguinité en élevage canin

    - que choisir que sur l'apparence,la plus artificiel et la plus extrême,c'est de la connerie.

    - ils recommendent d'acheter les chiots les moins extrêmes.

    - problème;aucun chiots de races ne présente "d'individus non extrême".

    Quelques problèmes à régler facilement où progressivement

    1. la communication non violente,afin de permettre le dialogue entre individus,chacun est libre de s'exprimer,ça ne vaut rien de chercher d'envenimer une situation tendue.
    2. réfléchir et résoudre le premier problème:la consanguinité en élevage canin,est malheureusement à sombré dans l'abus de masse,en croyant protéger,on ne faisait que détruire,la solution : est restauré l'apport génétique et l'appliquer progressivement.
    3. certaines races de chiens sont en terme d'apparences "proche" où "commun" l'une de l'autre,pourquoi ne pas profité de ces avantages de manières responsable et rationnel.
    4. second problème:sont les hyper-types,qui fut un temps,un véritable débâts général,entre ceux qui les acceptent,ceux qui les refusent,je pense pour ma part,qu'il faut faire une restrictive des formes trop artificiel,en apportant des modifications au standards de races ,eux-même.
    5. troisième problème:revoir les standards et les revisité,afin de rendre possible,plus de diversité au sein de chaque race de chien,je ne parle pas,de les détruire,mais seulement de redressé vers le haut,des chiens dont la diversité est tombé au plus bas.
    6. quatrième problème:il faut sélectionné le caractère et le comportement,ces deux sélections furent délaissé,et abandonné à la suite,des expositions canines,je n'ai rien contre cette pratique,elle seulement trop abusé sur certains aspects,pourquoi une forme artificiel en mode extrême,c'est comme si une femme faisait trois à cinq chirugie artificiel,pour se rendre compte,que la forme artificiel est trop extrême,pour le naturel,au point de dénaturé la forme,hé bien,le chien de race en devenant trop extrême se rapprocherait plus rapidement de sa fin.
    7. cinquième problème:pour changer l'élevage,il faut changer les comportements humains,sans ça,seulement le changement des acheteurs qui arrêtent d'acheter,es-ce que cela affecterait l'élevage ?

     

    Influence du marketing:

    - l'élevage canin doit "être productive",en moyen de produire "des chiots",qui ici corresponds "au produit" (P) destiné à la vente (Vte), si on produit plus de chiots,le prix sur le concepte marketing,va soit dans un cas

    - s'égalisé entre l'offre et la demande.(50/50),

    en cas de surproduction,c'est une tendance qui sera révélatrice,la surproduction cause "une baisse des prix,une réduction plus inférieur",ce qui attirait plus d'acheteurs où en ferait fuir quelques uns.(plus de vente= plus bas prix= plus abordable,),cela signifie aussi "baisse des revenu des travailleurs(les salariés),il faut bien les payer,les éleveurs aussi,en clair une baisse affecterait les humains eux-même. bien que le but de l'élevage n'est pas "de devenir riche",mais "seulement d'élever par passion et par amour,une race où plus qu'on aime vraiment".

    - en cas de production inférieur,les prix resteraient correcte,et varieront en fonction de l'offre et de la demande.

    Seconde chose à noté:le chien de race est-il devenu trop commun,trop ennuyant ?

    - à force de côtoyé en permanence,des chiens au formes artificiels,extrêmes,semblable à des clones du même individus,au fils des années,le chien de race moderne ne fait plus rêvé,ne fait plus envié les gens,que se passerait-ils,si d'un coup,les nouvelles générations inversé la tendance,en favorisant "les formes primitives" car plus différentes,hé bien,les standards risquent à terme d'être détruire,voir revisté de sorte à évité "que les erreurs de l'ère moderne,"ne se reproduisent plus jamais.

    cela signifierait qu'à force,le chien de race,on finis par s'en lasser,en le voyant trop souvent,et trop régulièrement,au point de désiré des changements.

    Exemple:en élevage équins,les croisements entre races sont accepté et bien toléré,cela permets aussi à de nouvelles races d'émergé et d'apparaître,de se révéler au amoureux du cheval. on n'a tous sa passion,pour ce qui n'ont pas,prenez le temps de tenté de découvrir ce qui vous correspondra en passion,car l'ambition et la passion vont de paire.

    je tiens à précisté,que la consanguinité de masse à touché les chats de races,au point que certaines nouvelles races,et anciennes races ont pris cher,avec des individus stériles,cela suffit à "interdire la consanguinité" pour les nouvelles races de chats". alors,créer votre race de chats,à partir de croisements entre races,pourquoi pas,mélangez tous vos races préféré ?  eu une nouvelle race qui vous convient à vous,et qui répondrait à d'autres personnes.

    pourquoi en élevages canins,le brassage génétique ne pourrait-ils pas revenir,grâce à la relève,les descendants humains,à condition de reprendre et d'assumé l'héritage d'un élevage.

    Prenez conscience,que le problème majeur du chien de race,est dans la consanguinité,et y compris les formes trop artificiels,si le bulldog anglais est devenu moche,le standard en décidé ainsi,ainsi que la consanguinité à aidé à créer une apparence extrême,devenu beauté pour les uns,mocheté épouvantable pour les autres.

    à choisir,je préfère l'ancienne forme du bullldog anglais,dernière chose

    -- Olde English Bulldoggs-  certains passionnés de chiens ont décidé de faire revivre la forme d'avant du bulldog anglais, en essayant de s'en rapprocher
    - pour le berger allemand,ce n'est pas compliqué,le premier berger allemand descends de deux bergers,celui de Würtemberg,proche de l'Howavart et du Berger de Thuringe.

    - le Doberman d'origine était plus proche du chien de berger,apparenté au berger allemand où berger belge. comme quoi,les apparences modernes des chiens de races ne révèlent pas toujours la vérité.

    la nature le dit "les apparences sont souvent trompeuse",et là,la nature à raison,car la beauté du chien de race cache un mal véritable,d'une santé fragile,d'une diversité en chute libre,combien d'années restera-t-il au chiens de races,si la consanguinité va au delà de sa limite génétique,un véritable dileme devraient apparaître,à la mort des fertiles et à la survie que des stériles.

    sommes-nous tous contraint à regarder des éleveurs trop conservateurs,tuer à petit feu,le chien de race moderne,de son extinction,une légende pourrait-elle un jour apparaître,celle de faire revivre les races de chiens détruite par cupidité et corruption de l'élevage moderne,par l'argent lui-même.

    l'argent à la capacité de générer la corruption,par plusieurs façons et diverses stratagèmes,en cas d'épidémies de maladies envoyé sur notre monde,par les météorites,que se produirait-ils ?

    si un de ces pathogènes portait "un virus bactériophage" venant d'une planète très ancienne,que ces bactéries porteuse du virus cible tous les proies facile,les chiens de races sont en surpopulation massive,qui ont la caractéristique d'être fragile face au maladie,le virus non terrien attaquera de masse les chiens de races dans ce scénario,imaginez que ce virus rendent les chiens infectés dépourvu d'humanité,que à terme,ils en deviennent totalement fous,à ajoutez à la déficience immunitaire,des véritables cas d'attaque de contagions pourraient ciblé les humains,notamment les plus fragiles d'entre eux.

    causant une véritable épidémie,imaginons qu'en parallèle,une guerre au virus éclate,le nombre de victimes étant des chiens de races conduiraient leur population vers le bas,déjà appauvris par le manque de diversité,imaginé qu'une pluie de météorite,vient à achevé la destruction du chien de race,ayez une pensé à tout les chiens de races qui subiront de véritables martyrs de souffrance,en raison de leur consanguinité déjà trop conséquente

    dans ce scénario,le chien de race ne survivra et s'éteindra plus vite

    - décimé par les maladies

    - décimé par la guerre virale

    - chassé et traqué par des groupes anti-contaminations,préférant tuer ces chiens,par prévention de contagion.

    - comme réagirait les humains,si un scénario semblable venait à se produire,je vous invite à réfléchir et à réveillé les consciences en vous faisant comprendre,le chien de race à pour faiblesse"son absence de diversité","une forme très artificiel" et "une consanguinité trop excessive",cumulez tous ça,et imaginé la guerre virale,que se produirait-il,si le chien de race était détruite par atteinte à ses faiblesses elle-même,la déficience immunitaire tuera le chien de race lors de futurs épidémies.

    « Varïsk Kün (Quiz 1)(Dogs Worlds): Préparation des chiens du jeu ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :