• Talak était énervé,pas contre moi,mais parce que Arees leur a encore échappé,je ne sais pas pourquoi pas,les Corrompus veulent à tout prix capturer Arees,je décide un soir,observé le ciel,un enfant des corrompus vient approché par derrière,me bondira dessus

    " bouh" !

    - rien à faire,tu m'arrive jamais à me faire peur.

    - Aurtan,ai-je fais du bruit ?

    - non,tu as étais aussi silencieux correctement

    - merci Aurtan.

    c'est rien d'autre que Telkès,le fils des corrompus,suivis de la venue de Yna.

    - Aurtan,,Telkhès,rentrez immédiatement.

    - Yna,laisse-les profiter de la nuit,il fait très frais.

    - Merci Talak,de veiller sur nous.

    - la seule chose que je n'aime pas,ce sont tes pires blagues.

    - non blague noirs,tout comme toi.

    - Ne commence pas.

    - je plaisante,faut bien s'amuser.

    Talak ignora totalement,et vient à nous tourner le dos,quand un groupe de Corrompus débarquent,ils étaient très nombreux.

    - Certïas,garde nos enfants en sécurité,je vais l'attraper

    - ça fait des années,que Arees nous attaquent,il est temps de faire preuve d'intelligence.

    - je suis d'accord,on s'est trop fait souvent avoir.
    - non on s'est fait berné,nuance.

    - Pour y arrivé,Talak tu l'as charge de cette mission,si tu l'as compris,je t'offirais un rang au dessus.

    - merci Certïas.

    Talak est parti avec les Corrompus combattre le groupe de Arees,pour moi,il a signé son arrêt de mort,sur les trois manquant,un seul manqué à l'appel,là on vit un Corrompu revenir en portant un cadavre dans ses bras.

    - je suis désolé,fit l'homme,je vous présente Arslan.

    - Arslan ? d'où tu sors.

    - Aurtan,va-t-en,tu n'es qu'un traître à ton camps.
    le groupe de Corrompus commencent à s'énervé,,Arslan vient m'approcher

    - tu as osé trahir les tiens,tu as pactisé avec l'ennemi.

    - Aurtan,es-ce vrai ?

    - je ne vous ai pas trahis,je n'ai trahis personne

    - menteur ! rugit Arslan,j'ai même ramené des preuves.

    - tu n'es qu'une pâle copie de Arees,mais tu ignore qu'il est. osais-je.

    - c'est l'homme à battre.

    - non,Arslan,tu as tort.

    Certïas approchera

    - Arslan,tu dois capturé Arees,et nous l'amenez,mais il doit être vivant.

    - pourquoi tenez-vous à ne jamais le tuer ?

    - Suaran répondit Teask,il est un des nôtres

    - puis-je lui raconté ?

    - Oui,Aurtan.

    Je décide de faire connaitre,à Arslan, que Suaran et son épouse ont eut trois enfants,dont une fille,Acara.   un jour Acara sera tombé sous le charme de Kereis,elle donnera à trois enfants,le premier meurt,le second est une fille,qui survivra,le troisième est Arees.

    de ce fait,les Corrompus ne peuvent plus s'autorisé à le tuer,il a plus d'intérêt à l'avoir vivant.

    Laires fit la remarque que deux Corrompus ont réussi avoir Arees,pendant plusieurs années,en captivité.

    Pour être sûr,je décide d'aller au archives,avec le groupe,je tombe sur un manuscrit.
    je sortis la ficelle,et l'ouvrit.
    " Recherche approfondis sur Arees".
    en lisant le manuscrit,je fus surpris.
    Aperçu de l'écrit:
    - il l'ignore peut-être,en tant que leader des Corrompus,je me dois de choisir un héritier,il me semble que Arees correspondrait bien,j'ai entendu dire qu'on peut pas noircir cet individu,la malédiction de Arvaïk était efficace sur Arees,espérons qu'avec le temps,il nous rejoigne,dans notre camps,si cela n'est pas suffisant,j'utiliserais l'appât du gain,personne ne résiste à l'argent,si cela ne marche pas,je mettre mes plans en action.
    le seul corrompus avait réussi à capturé Arees,c'est Terrens.
    j'ai reçu des informations de son observation,il est bien un mort-vivant,c'est sûr.
    mais autre fait étrange,il résiste à une attaque de pouvoir psychique,c'est impossible.
    les Corrompus même après doivent continuer les recherches,si je mettais la main,sur son secret,Arees tu sera à moi"

    recherche à continuer "

    - Suaran est mort ?
    - non,il est portée disparu

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Arees vient à approcher de l'endroit,Vernen sursautera
    je décide de les rejoindre,Lartz vient aussi.
    - Qu'es-que c'est ?
    - j'entends des cris admit Arees.
    - des cris humains ? osera Lartz.
    - non,ce sont des cris animaliers.
    - quel animal ?
    - je pense à un canidé.
    Arees pénétra l'intérieur des égouts,on vient tous à le suivre,à le rejoindre,Vernen épée en main,prêt au combat,Lartz fut choqué,on trouve une portée de six chiots.
    je décide de détruire le sac de poubelle,libérant ainsi les chiots,Vernen surveilla,permis à Lartz,de réunir les six chiots dans un panier,Arees découvrira le corps de la chienne,celui-ci vient à prier,et à récité une prière pour l'âme de la chienne,puis décide de faire sortir le panier,aidé de Lartz,on vient tous à sortir,jusqu'à je détecte une odeur familière,je viens à prendre un raccourcis,remonter à l'extérieur,en fonçant sur Talak,je viens à le renverser,en le mettant à terre.
    -Aurtan ! qu'es-qui t'arrive ?
    - on ne fait que passer,admit Talak.
    - Certias,ma mère adoptive.
    - c'est bien moi.
    - pourquoi m'a-tu sauté dessus demande Talak.
    - disons pour s'entraîner.

    Où est passé Aurtan ?
    - ça sens les Corrompus par ici.
    - je met les chiots à l'abris,soyez prêt.

    Lartz monte en selle,Arees passera le panier,ce fut Vernen qui n'en revenait pas,en affirmant
    - Aurtan à totalement distrait tes ennemis
    - il a les retarder,prenons de l'avance,tous en selle !
    - allons-y,ne perdez pas Lartz de vue !

    Talak se redressera difficilement,un autre corrompu vient à se manifester
    - Aurtan,tu ne dois pas être ici
    - disons,que j'ai aider un ami,à sauvé des chiots en danger.
    - un sauvetage,il l'aurait dû les laissé creuvé
    - je t'interdis de dire ça où je t'arracherais les membres,les uns après les autres !
    - on tous sur les nerfs,certains ne pensent qu'à manger.explique Certïas
    - Arees ! rugit Talak,c'est encore lui,qui nous fous des bâtons dans les roues.
    -problème tu n'as pas de roue
    - Aurtan,ce n'est qu'une expression admit-il.
    - ça veut dire,que Arees est notre obstacle.

    - Comment peut-tu te lier d'amitié avec notre ennemi
    - Arees n'est pas un monstre
    - au contraire,c'est un zombie,ça mange des humains.
    - très franchement,vous êtes ennuyant,je m'en vais.
    Talak se téléportera et vient apparaître face à moi,je ne tarde pas à l'ignoré,dès qu'il m'approchait,je viens à l'engueuler,puis le faire tomber,d'un coup de pied.
    - laissez-moi tranquille
    - Arees,tu vas le payer.,nous reviendrons.
    - jamais ! on te laissera en paix.
    - vous devriez avoir honte ! fis-je,Suaran risque d'être furieux si jamais il apprends.
    - Quoi ?
    - Acara est la fille de Suaran,elle est aussi la mère de Arees.
    - c'est impossible,fit Talak,Arees ne peut pas avoir de lien de sang.
    - pourtant ,c'est le cas.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Arees à organisé un entraînement en commun,Vernen s'entraîne avec Arees,Lartz propose de m'enseigner les bases,avec des épées en bois,c'était certes qu'un entraînement,mais c'était tellement amusant.

    Arees proposera de passer à l'épée,en passant une épée destiné à l'apprentissage,ce fut lui,qui propose à Vernen de m'apprendre,ce dernier s'y oppose,Arees l'apaise en trouvant les bons mots,permettant de convaincre,il fini par accepter,me faisant plaisir en même temps.

    Ce fut Vernen,qui m'a apprends à approcher, à parer les coups,mais aussi à reculé en parant,où encore à avancé en croisant les épées.

    Un sport étrange à vu le jour à Avalan,après l'invention du jeu lancée de crottes,avec des crottes factices pour les concours,est apparu la course d'éjection,c'était une attraction souvent très apprécié par les plus jeunes.

    Arees ,Vernen,Lartz et moi,on s'est rendu,à l'endroit,Lartz fera la nouvelle attraction,mais Vernen n'y participera,manifestement,il a un mauvais souvenir, une chose est sûr,ce sont des morts-vivants,mais ils me semblent s'accepter malgré leur condition de cadavres réanimés,Lartz n'a vraiment pas changer,Arees à gagné en prudence,et en maturité.

    à chaque fois,que je m'approchais de Arees,Vernen devenait étrange,en s'interposant,ce fut Lartz,qui l'invite à jouer,me permis de discuter avec Arees.
    - il ne m'aime pas.
    - il ne te connait pas,pour lui,tu n'es qu'une menace pour moi
    - était-il au courant,que je pourrais,le détruire,le réduire en lumière.
    -non,il ne le sait pas encore,tôt où tard,je devrais lui dire

    Lartz jouait avec Vernen,qui abandonnera aussitôt le jeu,en grognant envers moi
    - les cris de zombies ne sont pas utile
    - je n'ai pas confiance en toi,lâcha-t-il
    - calme toi,je ne vous blesserez pas
    -tu es un humain,pas un zombie,alors casse-toi !
    - VERNEN ! Cria Arees,qu'es-qui te prends ?
    - je n'aime pas Aurtan,je le déteste.
    - es-ce une raison,de se comporter ainsi.
    - pourquoi ? on ne m'écoute jamais,il me rend très vénère.

    Je décide de surprendre Vernen,en utilisant de l'anti-matière chargé,en ciblant des rochers,l'anti-matière vient à détruire tout la zone,que Vernen pouvait voir,face à lui.
    - wouah ! comment fait-tu ça ?
    - c'est de l'anti-matière expliquais-je
    - qu'es-que c'est ?
    - Aurtan est un homme d'anti-matière

    - pardonne-moi Aurtan,j'ai crains,que tu voulais nous tromper,pour éliminé Arees.

    - pourquoi ? je tuerais celui que j'aime vraiment,mais je t'ai trouvé assez bizarre.

    - j'ignorais ça Vernen est bizarre, se moqua Lartz
    - Farceur,cesse tes farces ,riposta Vernen
    -j'accepte ton pardon,Vernen,je ne suis pas rancunier.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • e me souviens avoir eu un rêve étrange où un corrompus se servait de moi,pour détruire Arees.
    mais avec le temps,il m'a sauvé en échange du jour,où je l'ai sauvé moi-même des Ombres.
    Sikta ne m'a jamais possédé,elle garde une certaine prudence,de plus,je suis en partie un démon,j'ai des pouvoirs faisant envié n'importe quel personnes.
    Je me souviens de ma première rencontre avec Vernen,j'en étais mort de rire.
    - Arees,pourquoi choisir Aurtan ? avait demandé Vernen
    - je le dois,je dois le faire,car il m'a sauvé la vie à plusieurs reprises.
    - et s'il faisait semblant,d'être gentil pour gagner ta confiance.
    - il n'est pas un menteur,pour quel raison,ferait-il semblant d'être gentil demande Arees.
    - pour mieux te piéger,il a veut peut-être de détruire proféra Vernen.
    je décide de me téléporter en activant mon pouvoir,j'arrive là où Vernen discutait en tentant de convaincre Arees,ne me refusé dans leur groupe.
    - ce sont mes yeux qui joue un tour ? où es-ce mon imagination ?
    - non Vernen,c'est mon double en personne qui provoque ça.
    - AURTAN ! rugit-il,en me voyant débarquer,celui-ci vient à m'attaquer,j'en profite pour me défendre,en utilisant un pouvoir,Vernen fut envoyé à 30 centimètres de haut.
    - On n'attaque pas un demi-démon ! répondis-je.
    - il ne manquais plus que ça,affirma Vernen,tu n'a avais pas à m'éjecté ainsi.
    - éjecté ? que cela signifie ?
    - tu lui as fait faire un des sauts,les plus beaux,que j'ai jamais vu de ma vie.
    - Arees,je n'ai l'intention de tuer personnes,encore moins eux.
    - je le sais,je dois trouvé une idée,pour apaisé leur peur.

    Vernen se relève difficilement,en affirmant
    - j'ai eu l'illusion de pesé cinq fois mon poids !
    - l'accélération ajoutais-je.
    - c'est juste,c'est bien ça,qui provoque cette effet,ajoute Arees
    - j'ai rêvé où vous connaissez déjà ? s'étonne Vernen.
    - depuis long temps même admit-je

    Lartz vient à s'approcher en affirmant
    - estime toi,chanceux, il n'a pas réduit en bouillie
    - je n'ai clairement pas envie de finir en soupe humaine.
    - Vernen,on a tous en commun,on est tous des monstres.
    - Qui êtes-vous ?
    - je m'appelle Lartz,je suis le meilleur ami de longue date de Vernen
    - pas utile de le rappeler,je dois aller vomir ! fit-il,cette éjection m'a retourné l'estomac.
    - ne l'attaque pas Aurtan,j'ai confiance au choix de Arees.
    - moi non,là je ne le sens pas,ce Aurtan.
    - je demande à être aimer,pas spécialement qu'on me fasse confiance,je comprends votre peur.

    Vernen était partie vomir au toilette,Lartz vient m'approché
    - tu as avais raison de te défendre,il n'a pas à t'attaquer.
    - merci,Lartz.
    - Vernen est toujours aussi méfiant,même s'il connaît.
    - es-ce de la peur ?
    - Non,ce n'est pas de la peur,il redoute seulement,que tu nous tendent un piège.
    - Je sais m'adapter,mais comment rassuré Vernen.
    - j'admets sur ce côté là,je ne sais vraiment pas.
    Lartz vit Vernen revenir
    - Aurtan,évite de m'envoyé en l'air,la fois prochaine,je ne suis pas un ballon de baudruche.
    - il t'a fais volé ? s'amusa Lartz.
    - de pas bien haut.réponse de Vernen.
    - je peux faire plus fort,si tu veux.
    - non,là je ne suis pas d'accord,protesta Vernen.
    - fais-moi volé ! Aurtan.
    - Voler ? de quoi parle-t-il
    - éjecté-le,comme tu l'as fais avec Vernen.
    - pas trop fort,ni trop haut.

    Je décide de faire plaisir,en utilisant mon pouvoir,arrivant à contrôlé ma force et la distance,Lartz prenait vraiment plaisir,lorsqu'il finis à atterrir au sol.

    - je me sens léger,je ne pesais plus rien.
    - j'ai fais une courbe,c'est étrange.
    - Aurtan,la courbe n'a rien d'étrange,c'est la gravité,qui fait ça. explique Arees.
    - la gravité,rassure-moi rien de grave.
    - non,pas contre,l'accélération quand on éjecté,c'est horrible affirma Vernen.
    - non ! c'est mortel ! s’exclama Lartz.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je décide d'aller rejoindre le centre de la pièce
    un Corrompu par l'Ombre avait une pince,et retirez les larves de la jambe de Talak,celui-ci en choppe une,et la dévore en une seconde.
    - arrête de les manger !
    - j'ai trop faim,où je pourrais manger n'importe quoi.
    - c'est l'ombre qui provoque ça,elle se nourris sur notre corps

    Pour ma part,je venais de m'allonger à terre,jusqu'à une masse évoquant un nuage noir apparait
    - Sikta ! m'écrias-je,d'où vient-tu ?
    - je suis qu'une Ombre,je suis ta mère fit-elle en prenant la forme d'une femme humaine.
    - comme as-tu fais ?
    - j'ai abusé de Arees,je l'ai eu,ainsi j'ai rapporter le nécessaire,pour ta création.
    - pourquoi êtes-tu aussi agressives ?
    - Aurtan,je suis plus proche des méchants,mais je peux aussi m'énervé,c'est possible.
    - Talak s'est fait lavardé
    - N'importe quoi ! rugit Talak
    Sikta éclate de rire,en même temps que moi.
    - Tout va bien,ce n'est qu'une blague.
    - très drôle, cette blague admit Talak faisant la moue.

    Sikta vient à former un étrange brouillard noir,vient à se former autour de moi.
    - tu joue à quoi ?
    - Aurtan,suis-moi,tu as avoir faim.
    - en effet,j'ai faim.
    - justement,c'est le cas pour nous tous,lâcha Talak
    - Talak,c'est la faim,qui te rends aussi insupportable.

    Le Corrompu par l'Ombre,finis déloger la dernière larve,puis vient à extraire les oeufs,dégoûtant les quatre corrompus en présence.
    - Talak,ça peut arrivé à tout le monde.
    - c'est dégoûtant,pour moi,et pas un autre.
    - on ne frotte pas sur du bois mort ! ricanèrent les deux corrompus.
    Talak était vraiment énervé,il était sur les nerfs,et vient à attaqué un corrompu s'étant moqué de lui.
    une bagarre éclate,tout les Corrompus se regroupent,hurlent,encourage la bagarre,d'autres protestent vigoureusement.
    - Talak ! Arrête immédiatement !
    - il s'est moqué de moi !
    - les erreurs,ça arrive à tout le monde,les voilà,les trois manquants.
    en effet,les trois corrompus emporté par la tornade avait rapporté à manger,seul deux fut retrouvé.
    le groupe était presque au complet,on fit cuire la viande,je me commençais,à approcher de la zone.
    - Aurtan,tu es notre dieu, fit-il.
    - Bonsoir,Aurtan.
    - je peux manger ?
    - Oui,vas-y sert toi.
    - le favori affirma un enfant corrompu par l'ombre.
    - Venez manger,les enfants ont la priorité.
    - cool !

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je n'ai pas oublié,ce qu'il a fait pour moi,peu importe ce qu'on en pense de moi,la seule chose est sûr,que j'avais raison,Arees n'est pas un monstre,comme les corrompus me le décrivait,ce qui m'énervé le plus sont ces humains possédés par l'ombre,en étant de dévoration par l'ombre,donnant un côté de cadavres.
    ce dont vous ignorez,je ressemble à Arees,mais je suis différent de lui.
    en aucun cas,j'aurais voulu lui faire du mal,encore moins de le tuer,mais ça ne servirait à rien,si je le tuais,ça ne résoudra rien pour moi.
    il m'a ouvert les yeux,d'avoir révélé le visage caché des corrompus par l'Ombre,ces humains n'y sont pour rien,ils ne sont que possédés par une entité malveillante.
    mais les dieux se sont toujours méfiés de moi,je n'ai jamais étais apprécié,je ne demande pas être un exemple,mais seulement d'être aimer,sans être juger,sans être confondu.

    Je m'appelle Aurtan,je suis un homme unique ,

    si je suis différent de vous, c'est parce que je suis fait d'anti-matière.

    Je me souviens de ce soir là,une tempête violente avait éclaté à l'extérieur, un homme des Corrompus est venu,en colère
    - je t'ai dis de le surveiller !
    - tu ne m'a jamais dis ça,je mange je te rappelle.
    - tu ne pense qu'à manger,il y a que l'estomac qui compte.
    - veut-tu que je te mange ?
    - évidement non.
    - je t'interdis de me critiquer sur la nourriture.
    - d'accord,Arees s'est enfuis.
    - Non,il ne s'est pas enfuis,un des vôtres lui rendu sa liberté.
    - Aurtan,par chance,tu es là,c'est le plus important.
    - ceci n'est pas normal,comme tempête.
    - ça devrais passer.

    J'avais regardé à la fenêtre,en montant à la chaise,un Corrompu affirma
    - rassure-moi,tu compte pas sortir en ce moment ?
    - ils sont où les autres ?
    - Arvaïk ?
    - Non,le reste du groupe.
    - ils sont partis chassés,mais ils ont dû être surpris par la tornade.
    - une tornade,c'est ça ?
    - Merde ! s'écria-t-il.

    En regardant par la fenêtre,la tornade vient vers les Corrompus par l'Ombre,ceux restaient en extérieur,ces imbéciles s'écartent en se déployant,certains esquiverons la tornade,deux à trois s'en emporter dans le tornade.
    - mon dieu,ça dois faire mal
    - Aurtan,un corrompu ne ressent pas de douleur,le démon peut aussi régénérer notre corps.
    - régénéré le corps ?
    - je perds une jambe,l'Ombre se nourrira d'une personne,puis la jambe manquante est de retour,elle était recréer.
    - comme la queue d'un lézard.
    - bonne exemple.
    Le Corrompu par l'Ombre,vient à gratter l'arrière de sa jambe,en l'observant,je vis la raison,des insectes l'ont pris pour un cadavre,l'ayant attaqué
    - Talak ! Arrête ça ! où ces merdes vont sur nous.
    - c'est désagréable.
    - je m'en occupe de ça, Aurtan,que fait-tu sur ici ?
    - c'est une tornade,maman.
    - je ne suis pas ta mère,je suis ta nourrice,allez-viens.
    - mais..
    - descends de là,où je viens de faire descendre par la force.
    - pas utile,j'arrive.
    - je préfère ça.
    - Talak,je m'occupe de ton cas.
    - bien..mais vite.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Aurtan nous invite,on décide de retrouvé au cœur d'Avalan,après avoir marché quatre heures,sans trouvé,Lartz vient à trébuché,et tombe sur une benne à ordures.
    - mes félicitations,admit Aurtan,tu as l'a trouvé avant moi.
    - ça pue ! les déchets ici !
    - les humains gaspillent trop,regardez moi de tout ce qui fut jeté !
    - en effet,approuva Terios,les humains se disent propre,mais là j'en doute.
    Vernen trouvera des barres métalliques en s'y approchant
    - c'est génial,les décharges pareil,des barres de métal gratuit,on a va en profiter.
    - je suis pour le recyclage,pas de problème.
    - problème,le métal est rouillé.
    - Aurtan trouve moi,un aquarium,de bonne taille.

    Aurtan rapportera un aquarium,qui par chance était récent,le temps de réparer,on mise en place,deux systèmes,appelé "cathodes",on dépose un liquide acide entre les deux.
    on dépose les barres de métaux,dans le liquide,ce fut moi,qui active le mécanisme,
    Lartz avait utilisé un autre objet en métal,au bout de plusieurs minutes d'attentes,on profite d'exploré la décharge,quand des gémissements se font entendre,en provenance d'une benne à ordure,je vis un homme jeté une portée de chiots dans la poubelle,profitant de l'occupation de mes compagnons,la fureur s'éveille,mon camouflage s'estompe,je me précipite en courant,l'humain poussa un hurlement d'horreur,je ne tarderais pas à émettre un cris puissant,lui cassant les oreilles,l'homme mauvais dégaine une arme,j'en profite pour lui sauter à la gorge,du sang couvrira le devant de la benne à ordure.
    un cris d'agonie,attire l'attention de Vernen venant à courir jusqu'à la benne à ordure.
    - Arees ! qu'es-qui te prends ?
    - aucune personne n'a le droit,de jeter des chiots !
    - pour des chiots,tu as tué un homme.
    - ce n'est pas un homme,c'était rien qu'un monstre déguisé en homme.
    - dernière chose,un zombie à la tendance de tout transformé prévient le scientifique.
    - où veut-tu en venir ?
    - il a va revivre mais en tant que zombie.

    je décide de donné un peu de mon sang,quand un aura apparaît autour du cadavre,Vernen,le scientifique,assiste à un processus de zombification,l'homme se transforme en mort-vivant,en seulement 25 minutes.
    - bienvenue dans la Horde affirmais-je.
    - tu m'as tué,mais pourquoi ?
    - j'ai pour projet,de transformer,tout les vilains en zombies.
    - c'était pas utile.
    - si cela continue,c'est la ville qu'on changera.
    - j'approuve admit Lartz,mais on n'est pas assez nombreux.
    Vernen éteint la machine,récupère des barres métalliques neuves et propre
    - ça alors,incroyable.
    - ça s’appelle l'électrolyse,ça permet de sauvé n'importe quel objets rouillés.

    - Je te propose mon aide,admit Terios.
    - accepté.
    Aidé de Vernen,de Lartz,de Aurtan,de Terrios et moi-même,on réussi à sauvé les chiots de la benne à ordure.
    par précaution,je laissais un message à l'adresse du refuge,ils ne sont pas stupide,seuls des élevages alternatives sont accepté dans le sanctuaire,personne ne peut s'y opposé,sous peine d'être exclus !
    je me demande si transformer en zombies valait vraiment le risque,l'homme achèvera son processus de mutation en zombie,Vernen dû veillé sur lui,Lartz dû revenir avec du cerveau.
    la mutation est un processus de changement de nature,un zombie commun et un zombie simple n'ont pas besoin de ce processus,car ils suffisent de mordre.
    les zombies plus avancés,les zombies errants ont besoin de ce processus.
    pour devenir un zombie des limbes,un zombie hurlant doit être mordu par un individu,appartenant au mort-vivant en question,on dit qu'il est infecté,il passe en phase de mutation,dès 4 jours après,devient un zombie des limbes en 7 jours.
    Zombie errant ;la mutation mets 15 jours à 16 jours. le Zombie Hurlant:la mutation mets environs 16 jours.
    en Zombie de Malédiction: la Mutation est possible qu'avec l'aide de cerveau,de viandes crues et de sang. on pense qu'un virus joue derrière,mais on l'ignore.
    l'homme se transformera en zombie de malédiction au bout du 12ième jours.
    - drôle de mort-vivant,je ne vois pas de différence.
    - je vais te former gratuitement.

    Vernen s'occupait à jouer avec les chiots,Lartz était sous le charme d'un chiot au poils dur,au oreilles semi dressé,il me semble l'avoir adopté.
    - c'est quoi comme race ? fit-il
    - ce sont des corniauds ajoutera Vernen,ils sont encore plus unique qu'un bâtard.
    - c'est juste,tout les chiens méritent d'être aimé,aucun d'eux née ni agressive,ni craintive.
    - je vais cédé admit Vernen,je vais prendre celui-ci
    - faites-le,ça me fait plaisir,de vous faire plaisir,le bonheur est mieux que son opposé.
    - je peux en avoir un ? demande Terios.
    - pas de problème,je t'enseignerais le nécessaire,tu peux en avoir un.
    - je n'ai jamais eu de chiens de ma vie.

    le groupe d'humains d'anti-matières étaient là,jouant eux aussi avec les chiots.
    - je propose un modèle de relais.
    - bonne idée,Lartz.
    - j'approuve confirme Vernen.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique